En ce moment : A LA VIE QU'ON MENE - JEREMY FREROT Ecouter la radio

La Glacerie : les personnels d'Auchan veulent être mieux payés

Plus d'une cinquantaine de personnels ont débrayé ce matin à Auchan La Glacerie. Une action pour réclamer une revalorisation des salaires. Des négociations ont déjà été menées mais elles sont restées infructueuses.

La Glacerie : les personnels d'Auchan veulent être mieux payés

On n'avait pas vu ça depuis 15 ans à Auchan La Glacerie. Selon les syndicats,

30% des effectifs ont cessé le travail ce matin pendant une heure pour réclamer une augmentation des salaires. Une action qui intervient après des négociations nationales qui n'ont rien donné. Et pour Gilles Martin, délégué CFDT, la mobilisation pourrait continuer.    

Plus que le SMIC, c'est le mot d'ordre des personnels qui disent avoir du mal à boucler les fins de mois. Et pourtant les salariés d'Auchan ne sont pas les moins bien lotis dans le secteur de la grande distribution. Pour la direction, il n'est donc pas question de revenir à la table des négociations.

Chacun campe donc sur ses positions. Un élément pourrait toutefois changer la donne localement. Les syndicats espèrent mobiliser dans d'autres enseignes de la zone commerciale de La Glacerie, histoire de faire monter un plus la pression...

AUDIO / reportage sur cette mobilisation ...

 

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La Glacerie : les personnels d'Auchan veulent être mieux payés