En ce moment : LE DERNIER JOUR DU DISCO - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Terrorisme. Le maire d'Herouville répond au Figaro

Après l'annonce de la mort du djihadiste originaire de Normandie, Abu Talha, en début de semaine, le Figaro se demandait si Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados était "un nouveau bastion de djihadistes de l'Etat islamique". Une question que le maire de la ville, Rodolphe Thomas, n'a pas vraiment apprécié.

Terrorisme. Le maire d'Herouville répond au Figaro
Rodolphe Thomas, le maire d'Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados - Tendance Ouest - tous droits réservés - illustration

"Hérouville Saint-Clair, dans le Calvados, serait-il un nouveau bastion de djihadistes de l'Etat islamique ?", c'est ainsi que la question était posée par nos confrères du figaro.fr le mardi 29 décembre 2015, après l'annonce de la mort en Syrie du djihadiste de 18 ans  Abu Talha, par le journaliste de RFI David Thomson.

Le maire invite Le Figaro à Hérouville

La question posée par Le Figaro suscite l'incompréhension de nombreux habitants de l'agglomération caennaise, interpellés par le manque de "réalisme" des "rédactions parisiennes". Tendance Ouest a rencontré le maire d'Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas, qui répond à la question du Figaro.

Rodolphe THOMAS

Voir également notre reportage du 29 décembre : Normand tué en Syrie : "La sérénité prévaut à Hérouville".

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Terrorisme. Le maire d'Herouville répond au Figaro