En ce moment : 2STEP - ED SHEERAN Ecouter la radio

Vienne (AFP). Nucléaire iranien: négociations finales en vue d'un accord historique

...

Vienne (AFP). Nucléaire iranien: négociations finales en vue d'un accord historique
La représentante de l'Union européenne Catherine Ashton et le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, lors d'une réunion du groupe 5+1 sur le nucléaire, le 3 juillet 2014 à Vienne - AFP/Archives
L'Iran et les grandes puissances entament mardi à Vienne les négociations finales en vue d'un accord historique sur le programme nucléaire de Téhéran, un marathon diplomatique dont l'issue demeure incertaine. Alors que des écarts significatifs demeurent à six jours de la date-butoir du 24 novembre, chacune des deux parties a appelé l'autre à des concessions. Un accord est possible à moins de "demandes excessives" des grandes puissances, a ainsi déclaré le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, à son arrivée dans la capitale autrichienne. M. Zarif a promis de "mener des efforts jusqu'au dernier jour". L'Iran doit faire "tous les efforts possibles" pendant cette "semaine décisive", a exhorté en retour le secrétaire d'Etat américain John Kerry, depuis Londres où il rencontre mardi des homologues européens et arabes pour les informer de l'avancée des discussions. A Vienne, le coup d'envoi sera donné par un déjeuner entre le chef de la diplomatie iranienne et la représentante de l'Union européenne dans ce dossier, Catherine Ashton. Dans l'après-midi, les représentants des grandes puissances du "5+1" (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) et M. Zarif effectueront un premier tour de table pour rapprocher des positions. Les autres ministres, dont John Kerry, sont attendus dans la semaine à Vienne. Les grandes puissances soupçonnent depuis 2002 la République islamique de vouloir se doter de la bombe atomique, sous couvert d'un programme nucléaire civil. Téhéran dément farouchement. La controverse a occasionné des tensions allant jusqu'à des menaces de guerre, alimentées notamment par la crainte qu'un Iran nucléaire inspire à Israël et aux pays arabes du Golfe. Frappé de lourdes sanctions internationales, l'Iran souhaite la levée de ces mesures qui étouffent son économie, tandis que les grandes puissances exigent que Téhéran limite ses capacités nucléaires de façon à rendre l'option militaire virtuellement impossible. - 'Ecarts à combler' - Après des années d'invectives, les deux parties négocient depuis près d'un an, mais les obstacles restent nombreux. "Il reste des écarts à combler, et nous ne savons pas encore si nous y parviendrons", a confié lundi soir une source américaine. Les négociateurs doivent d'abord trancher la question des capacités d'enrichissement d'uranium que l'Iran pourrait conserver après un accord. Téhéran exploite des milliers de centrifugeuses susceptibles de fournir la matière première pour des bombes atomiques. Le réacteur à eau lourde d'Arak, un équipement qui pourrait produire du plutonium -l'autre voie d'accès à l'arme nucléaire- est l'une des autres questions débattues, tout comme le régime d'inspections de l'ONU auquel l'Iran serait soumis après un accord, ou encore le rythme de la levée des sanctions. Sur ce dernier point, une source occidentale reproche à l'Iran de "vouloir tout, tout de suite, ce qui n'est pas du tout réaliste". Un éventuel accord ouvrirait la voie à une normalisation des relations entre l'Iran et l'Occident, et à de possibles coopérations, notamment avec Washington, face aux crises en Irak et en Syrie.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Vienne (AFP). Nucléaire iranien: négociations finales en vue d'un accord historique