En ce moment : J'AI CHERCHE - AMIR Ecouter la radio

Argentan : le tribunal correctionnel relaxe les anti-GDE

Le tribunal correctionnel d'Argentan a relaxé les anti-GDE. L'entreprise de retraitement de déchets les accusait d'avoir dégradé ses installations.

Argentan : le tribunal correctionnel relaxe les anti-GDE

GDE accusait Noëlle Sandoz (présidente de l'association "Nonant Environnement") et Aliette Forien (présidente de "Sauvegarde des Terres d’Élevage") d'avoir incité les membres de leurs associations, le 27 juillet dernier, à pénétrer sur le site d'enfouissement de déchets, et de l'avoir dégradé.

Un éleveur propriétaire d'un tracteur qui aurait été utilisé ce jour-là, a également comparu. Mais faute de preuve, tout le monde est relaxé.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Argentan : le tribunal correctionnel relaxe les anti-GDE