En ce moment : AIMER - TRYO Ecouter la radio

Au tribunal de Rouen : des photos insoutenables

Pour les besoins d'une enquête sur un viol présumé, les services de police vinrent perquisitionner le domicile d’un retraité vivant à Bonsecours. Il découvrent chez lui une très grande quantité de phots pédopornographiques.

Au tribunal de Rouen : des photos insoutenables

Si la procédure criminelle fut classée sans suite, l'homme fut poursuivi pour importation de photos pédopornographiques, entre janvier 2009 et janvier 2010. Lorsque les policiers arrivèrent chez lui, l'homme était en train de télécharger quelques 149 fichiers pornographiques. Les enquêteurs retrouvèrent sur le disque dur 863 photos, parmi lesquelles figuraient une vingtaine à caractère pédopornographique. Les images mettaient en scène des mineurs aux postures sans équivoque. Cette réalité insoutenable en cache une autre tout autant insupportable, à savoir l'exploitation de ces enfants acteurs et victimes.

"Oui, j'ai failli"

Le 10 mai dernier, le retraité a été condamné par le tribunal correctionnel de Rouen à trois mois de prison avec sursis et devra s'acquitter d'une amende de 500 €.

Interrogé lors de l'audience, le prévenu a déclaré "avoir été pris dans une spirale". Au début, "je suis tombé par hasard sur ces photos". "Pourquoi avez-vous continué à aller voir", a interrogé le juge. "Je ne sais pas", a répondu l'inculpé. "J'ai fouillé. J'ai vu. J'ai effacé. Oui, je sais que j'ai failli." 

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Au tribunal de Rouen : des photos insoutenables