En ce moment : LE RESTE - CLARA LUCIANI Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Reportage : les réfugiés affluent à Caen

Caen doit faire face à une arrivée en nombre de demandeurs d’asile (+ 25% sur les neuf premiers mois de l’année).

Reportage : les réfugiés affluent à Caen

Tous installés au chaud dans des locaux aménagés au 7 rue docteur Roux à Caen, des dizaines de demandeurs d’asile patientent au sein de l’unique plateforme d’accueil régionale qui leur est consacrée. Comme lors de chaque permanence, les mardi, jeudi et vendredi matins, ils attendent de rencontrer l’un des salariés ou bénévoles de l’Association pour les Réfugiés du Calvados et de Basse-Normandie (Arcal) ou de France Terre d’Asile, pour faire le point sur leur situation. D’autres viennent simplement retirer leur courrier.

Certains ont le regard vide, fatigués par le long voyage qui les a menés ici. Quelques uns, au contraire, ont le visage barré par un large sourire. "A force de venir ici toutes les semaines pour prendre des nouvelles de notre dossier, on finit par tisser des liens", lâche Rouzbeh*, un Iranien qui vient d’offrir une cigarette à Wiraj, un Soudanais qui a fui la guerre du Darfour.

Les passeurs les envoient à Caen

Si les raisons qui les ont amenés à gagner la France sont différentes, ils se retrouvent au même point de départ dès lors qu’ils souhaitent régulariser leur situation. "Une fois arrivés dans l’Hexagone de façon clandestine, dans la plupart des cas, ils débarquent dans les grandes villes de province parce qu’ils y ont été envoyés par des passeurs", explique Séverine Desfrene, intervenante sociale de l’Arcal. "A la gare à Paris, quelqu’un m’a dit d’aller à Caen en m’assurant qu’on s’occuperait de ma situation", confirme Wiraj.

Après avoir obtenu un avis de passage à la plateforme d’accueil, ces ressortissants étrangers doivent ensuite se voir attribuer une autorisation provisoire de séjour à la préfecture. Le compte à rebours commence. Ils disposent dès lors de 21 jours pour soumettre leur dossier de demande d’asile à l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), basé à Fontenay-sous-Bois, en région parisienne. 

Les hommes seuls à la rue

"On nous a prévenus qu’il faut être patient", explique Hrant, un Arménien qui dit avoir fui son pays car il y était "persécuté" pour ses actions politiques. "Le plus ennuyeux, c’est qu’en attendant d’obtenir l’asile, on ne peut pas travailler."

En moyenne, les conseillers de l’Arcal ont observé qu’il faut un minimum de huit mois pour que les demandeurs d’asile obtiennent une réponse de l’Ofpra. Entre 18 mois et deux ans dès lors que leur dossier a été rejeté et qu’ils intentent un recours auprès de la Cour nationale du droit d’asile installée en Seine Saint-Denis .

Selon la préfecture, le nombre des demandeurs d’asile primo-arrivants dans le Calvados s’s’est élevé à 419 personnes sur les neuf premiers mois de l’année, contre 335 sur la même période l’an passé, soit une hausse de 25%. Face à cette augmentation, la plus importante enregistrée depuis 2005, la direction de France Terre d’Asile a décidé de limiter à 40 le nombre de nouveaux dossiers ouverts chaque mois.

"La situation du Calvados est comparable à celle d’un bon nombre de chefs-lieux de région qui enregistrent, depuis la réforme portant sur la régionalisation de la demande d’asile, une hausse régulière de la demande", fait savoir un fonctionnaire de la préfecture.

Cette tendance n’est pas non plus sans avoir une conséquence fâcheuse sur l’offre d’hébergement. "Chaque demandeur d’asile est censé pouvoir bénéficier d’un logement pendant que son dossier est traité par l’Ofpra", explique Frédéric Bérubé, président de l’Arcal. Les 347 places proposées par les Centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) sont toutes occupées depuis longtemps. "Et comme les femmes avec enfants, seules ou en famille sont prioritaires, nous comptons une trentaine d’hommes seuls à la rue", observe Frédéric Bérubé.

*Les prénoms ont été volontairement changés.

Repères

Réfugié > Est considéré comme réfugiée, toute personne dont la demande d’asile a été acceptée par l’administration. Caen concentre 0,7% des demandes en France.

116 > L’octroi du statut à des réfugiés dans le Calvados est en hausse : 116 statuts accordés entre le 1er janvier et le 30 septembre, contre 95 sur la même période l’an passé.

Origines > Sur les sept premiers mois de l’année à Caen, 20% des demandeurs d’asile viennent de Mongolie et de Chine, 10% d’Erythrée, 9% du Nigéria et 8% du Soudan.

Aides > Un demandeur d’asile dont le dossier est étudié par l’administration perçoit 11,01 € par jour. Il n’a pas le droit de travailler jusqu’à l’obtention de son statut. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre barbecue à gaz
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Reportage : les réfugiés affluent à Caen