En ce moment : LOVE SONG - SARA BAREILLES Ecouter la radio

Covid-19. CHU de Caen : le service de réanimation se met en grève

Santé. Comme de nombreux services de réanimation en France, celui du CHU de Caen se met en grève mardi 11 mai. Les soignants sont épuisés.

Covid-19. CHU de Caen : le service de réanimation se met en grève
Olivier Sébas travaille depuis 2012 dans le service de réanimation du CHU de Caen.Physiquement, il accuse le coup d'une année de crise de la Covid-19.

Après plus d'un an de crise liée à la Covid-19, le personnel soignant tire la langue. Un mouvement de grève est prévu mardi 11 mai dans de nombreux services de réanimation en France, comme à l'hôpital de Bayeux ou au CHU de Caen. Dans le plus grand hôpital de Normandie, les soignants ont décidé de se mettre en grève de minuit à minuit. Un rassemblement est aussi prévu à 13 heures dans le hall, au premier étage. "L'année a été très difficile physiquement et psychologiquement ! C'est du jamais vu, un service rempli par une seule pathologie", raconte Déborah Clergeau, infirmière en réanimation au CHU.

"C'est dur de voir des jeunes décéder"

Arrêts de travail, burn-out, turnovers… le service de réanimation de Caen n'a pas été épargné. Olivier Sébas, infirmier depuis 2012 dans ce service, est épuisé. "J'ai eu à porter vingt fois par jour un patient de 180 kg, c'est difficile de tenir le rythme." En plus du stress lié à la situation sanitaire, les équipes ont parfois dû renoncer à leurs congés ou ont été appelées sur leurs jours de repos pour prêter main-forte.

Olivier Sébas est au bout du rouleau

"On ne décroche jamais. Quand je suis chez moi, je n'allume plus la télé, sinon je n'entends parler que de la Covid-19" lâche Jocelyne Madeleine, qui, elle, travaille de nuit. En ce qui concerne la patientèle, elle est de plus en plus jeune. Là encore, le moral en prend un coup selon Déborah Clergeau : "Voir des jeunes patients décéder a été très difficile, l'annoncer aux familles aussi."

Déborah Clergeau, infirmière en service de réanimation

La revalorisation salariale, la reconnaissance du statut et le manque de personnel font partie des revendications. Les nouveaux arrivants dans le service de réanimation ont besoin d'une formation "sauf que nous, on n'a pas le temps de le faire", regrette Déborah Clergeau.

Déborah Clergeau est infirmière dans le service de réanimation du CHU de Caen. "C'est du jamais vu !", dit-elle après douze ans d'expérience.

La grève n'aura pas d'impact sur la prise en charge des patients et le fonctionnement du service. La direction du CHU de Caen compte rencontrer les soignants dans l'après-midi.

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
1 commentaires

Fanny10/05/2021 - 19h32

Je comprends la charge de travail et l emotion, la fatigue, mais il faut savoir que l'on ne fait pas un métier uniquement quand tout va bien, comment on fait les médecins et infirmiers au temps passé avec les grandes épidémies et maladies, ils faut garder cela en tête

Signaler ce commentaire
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Covid-19. CHU de Caen : le service de réanimation se met en grève