En ce moment : MAL BARRE - MARIE-FLORE Ecouter la radio

Orne. Parc naturel régional du Perche : de nombreuses demandes d'adhésion

Environnement. Le Parc naturel régional du Perche, victime de son succès ? De nombreuses communes voudraient y adhérer.

Orne. Parc naturel régional du Perche : de nombreuses demandes d'adhésion
Une quarantaine de nouvelles communes voudraient adhérer au Parc naturel régional du Perche. Ici le Manoir de Courboyer, manoir traditionnel du Perche et siège du Parc.

Le Parc naturel régional du Perche est né en 1998. Début 2021, il regroupe 126 communes sur quatre départements, dont 83 dans l'Orne. Désormais, une quarantaine d'autres communes aimeraient le rejoindre.

Le Parc naturel régional du Perche est l'un des 56 parcs naturels régionaux en France, avec pour missions la valorisation de l'environnement, le respect de la biodiversité, la sauvegarde du patrimoine. Il défend aussi un projet alimentaire de territoire. Tout cela garanti par un label. Autant de valeurs très recherchées, notamment par de nombreux Franciliens, depuis les confinements liés à la Covid-19…

Le président du parc du Perche Jean-Michel Bouvier, entouré du directeur du parc Denis Guillemin et du chargé de communication Fabrice Picandet.

De nombreuses demandes

Et surprise pour l'équipe à la tête du parc, alors que commence la révision - la remise à niveau de la charte qui lie ses villes et villages - : une quarantaine de nouvelles communes alentour voudraient y adhérer. "Le Parc du Perche grandirait alors de 30 %", explique Jean-Michel Bouvier, son président. Pour autant, "il ne s'agit pas de s'agrandir à tout prix", il faut que les candidats respectent des critères paysagers, de patrimonial bâti, de bassin de vie. Pour le président, "il est hors de question d'accepter une commune qui aurait permis l'arrachage massif de haies". La volonté affichée est de rester cohérent avec l'identité historique et territoriale du Perche.

Ecoutez ici Jean-Michel Bouvier:

Ces dernières années, le Parc a par exemple œuvré à la création de la Baguette du Perche, dont 350 000 sont désormais vendues annuellement par les boulangers de ce territoire. Le cidre du Perche bénéficie d'une AOP, alors que le bois du Perche pourrait à son tour obtenir bientôt une labellisation, pour notamment valoriser les chênes utilisés par les vignerons du Bordelais, pour leurs vins. "L'un des meilleurs bois du monde", souligne modestement Jean-Michel Bouvier. D'un point de vue touristique, 130 itinéraires pédestres et 400 hébergements sont promus par le Parc. Une success-story dans l'air du temps, alors que le président de la République Emmanuel Macron veut 20 % d'aires naturelles protégées en plus en France, d'ici 2030. Et qui intéresse, loin de chez nous : le Parc du Perche vient ainsi de nouer un partenariat avec un parc naturel situé en Bulgarie.

La concertation entamée pour la révision de la Charte du Parc du Perche, qui permettrait l'adhésion des nouvelles communes qui en font la demande, va se dérouler jusqu'en 2025. Elle devra alors être ratifiée par le Premier ministre et par le ministre de l'Environnement.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Orne. Parc naturel régional du Perche : de nombreuses demandes d'adhésion