En ce moment : INFINITY - JAYMES YOUNG Ecouter la radio

Orne. Magasins fermés : la fronde d'élus en soutien aux commerces de proximité

Commerce. Christophe de Balorre ou Frédéric Léveillé : des élus de tous bords politiques se mobilisent dans l'Orne pour tenter de rouvrir les magasins de proximité fermés lors du reconfinement.

Orne. Magasins fermés : la fronde d'élus en soutien aux commerces de proximité
La fronde d'élus pour obtenir la réouverture des magasins de proximité, catalogués "non indispensables" par le gouvernement, et fermés lors du reconfinement.

La fronde d'élus se développe contre la fermeture des petits commerces "non-indispensables", imposée par le gouvernement lors du reconfinement.

Dans un message vidéo relayé sur les réseaux sociaux, le président LR du Conseil départemental de l'Orne Christophe de Balorre exprime son mécontentement : "Comment accepter que les rayons qui ne sont pas de première nécessité soient ouverts dans les grandes surfaces alors que les commerces indépendants proposant les mêmes articles soient contraints de fermer ? On pourrait acheter une paire de chaussures dans un hyper alors que le chausseur de proximité lui est fermé ? On pourrait acheter un livre dans une grande surface alors que nos libraires sont fermés ?"

De son côté, le maire divers gauche d'Argentan Frédéric Léveillé vient de signer un arrêté autorisant l'ouverture des magasins " non-alimentaires" de son centre-ville à compter du vendredi 31 octobre à 0 heure, "jusqu'à ce que l'égalité de traitement entre commerces soit respectée".

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Tenud 31/10/2020 - 11h27
Signaler ce commentaire

Ce confinement n'est pas équitable. Bien sûr il faut éviter la propagation du virus. Mais il faut aussi sauver les commerçants et indépendants qui voient leurs efforts, parfois de toute une vie, disparaître à cause de décisions risquées. Pourquoi ne pas instituer une ouverture de trois jours d'activité totale et un confinement total le reste de la semaine, week-end compris, ce qui leur permettrait d'assurer un % de chiffre d'affaires.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Orne. Magasins fermés : la fronde d'élus en soutien aux commerces de proximité