En ce moment : UN JOUR JE MARIERAI UN ANGE - PIERRE DE MAERE Ecouter la radio

Caen. Vizapp, l'appli pour éviter les arnaques en achetant de l'occasion

Commerce. L'application Vizapp lancée par ces Caennais vise à sécuriser les ventes entre particuliers pour des biens d'occasion.

Caen. Vizapp, l'appli pour éviter les arnaques en achetant de l'occasion
Paul Nodet et Louis Bruvier, tous les deux âgés de 22 ans, ont grandi à Caen. Ils ont développé l'application Vizapp pendant le confinement.

On a tous un jour acheté un meuble, une paire de chaussures ou encore un véhicule d'occasion sur un site de vente en ligne entre particuliers. Louis Bruvier et Paul Nodet, Caennais de naissance, ont développé avec six autres amis une application permettant d'éviter les arnaques et de s'assurer que le produit mis en vente est en bon état. Son nom : Vizapp.

Une mésaventure sur Leboncoin a été l'élément déclencheur

"Par exemple, vous voulez acheter une voiture à 300 km de chez vous, mais vous n'y connaissez rien à l'automobile, la plateforme Vizapp va vous mettre en relation avec un vérifieur de confiance, sur place", explique Louis. L'acheteur et le vérifieur s'accordent ensemble sur le prix pour le rémunérer de son service. "Le but est d'apporter une sécurité humaine supplémentaire", ajoute son ami Paul, au-delà des sécurités bancaires sur les transactions déjà existantes. Le vérifieur va, de lui-même, aller voir le bien du vendeur pour s'assurer déjà que le bien existe, puis qu'il est en bon état et qu'il ne s'agit pas d'une arnaque. Cette idée, qui a germé en janvier et développée pendant le confinement, est partie d'une mésaventure personnelle. Pour ses études, Louis a dû déménager dans le sud de la France et trouver un logement. Seul hic : l'appartement qu'il a visité ne correspondait pas à l'annonce. "Il était annoncé meublé mais ce n'était le cas. J'ai traversé la France jusqu'à Aix-en-Provence, payé 200 € de billets de train pour rien. Une photo nous aurait suffi à ne pas faire ce déplacement. C'était la goutte de trop. Il fallait lancer quelque chose !"

Les garçons, tous les deux âgés de 22 ans, ont uni leur savoir-faire d'école de commerce et de communication pour développer ce projet, opérationnel depuis septembre. L'identité de chaque vérifieur est contrôlée. "Cela peut être un étudiant qui a du temps libre et qui nous aide à faire une visite d'un appartement à distance, un garagiste qui veut donner son expertise sur une voiture…", explique Paul. "Ce service est destiné à vérifier des produits d'occasion de valeur. On ne va pas faire appel à un vérifieur pour un stylo par exemple", sourit-il. High-tech, immobilier, photographie, moto, vélo, de nombreuses catégories sont renseignées sur l'application. À chaque transaction, le vérifieur recevra une note pour acquérir de la légitimité. Plus il sera référencé, plus l'acheteur pourra lui faire confiance et éviter les "mauvaises surprises". "Pour le moment, on a une communauté 80 % normande. L'objectif est que l'application se développe sur toute la France", ambitionne Louis.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Vizapp, l'appli pour éviter les arnaques en achetant de l'occasion