En ce moment : Despechá - ROSALIA Ecouter la radio

Chez les libraires. Nos cinq conseils de lecture pour la rentrée

Livres. Si la fin août marque la fin des vacances, c'est aussi la période propice pour la sortie de nombreux ouvrages. C'est l'occasion également de redécouvrir des livres publiés ces derniers mois et qui n'ont pas pu se faire connaître en raison du contexte sanitaire. La rédaction de Tendance Ouest propose une sélection de cinq ouvrages à lire.

Chez les libraires. Nos cinq conseils de lecture pour la rentrée
Magali Collet viendra dédicacer son livre, La cave aux poupées, en novembre lors du salon du polar à Franqueville-Saint-Pierre. - Elodie Laval

La cave aux poupées :
un thriller glaçant

Dans la cave d'une maison, une jeune fille kidnappée tente de survivre.
Trouvera-t-elle du réconfort
auprès d'un de ses geôliers ?

Rien ne prédestinait Magali Collet à se lancer dans l'écriture. Professeure d'éducation musicale et de chant choral près d'Amiens, elle cultive pourtant depuis plusieurs années une passion secrète pour les mots : "Je me suis lancée dans l'écriture sur un site québécois de partage de poésie. Ça a été le déclic." Elle s'essaye ensuite à un registre plus sombre, avec des nouvelles, avant de passer le cap en 2017 avec l'écriture de ce premier roman sorti le 19 mars. Sans conviction, elle envoie son manuscrit à des éditeurs, jusqu'à ce qu'une maison niçoise spécialisée en thriller lui donne sa chance. "C'était inespéré ! C'était juste de la gymnastique cérébrale pour moi et un vrai exutoire. Quand j'ai eu fini d'écrire le livre, je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire du manuscrit. Lorsque j'ai reçu cette réponse positive, j'ai d'abord cru à une blague ! J'ai écrit ce roman sans ambition, mais, au fil des pages, je me suis laissée posséder par cette histoire, j'y passais 2 à 3 heures par nuit et j'en rêvais souvent : c'était devenu une obsession." Il faut dire que l'histoire tient en haleine : enfermée dans une cave, une jeune fille tente de survivre et essaye pour cela d'interagir avec ses geôliers : "C'est une pure fiction bien sûr, mais j'ai été inspirée par l'histoire de Natascha Kampusch, enlevée et séquestrée de nombreuses années. Je me suis concentrée sur le point de vue d'un des geôliers, j'ai tenté d'imaginer ce qu'il pouvait avoir en tête." Et c'est là toute l'originalité du livre !

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Chez les libraires. Nos cinq conseils de lecture pour la rentrée