En ce moment : CRAZY WHAT LOVE CAN DO (FEAT ELLA ANDERSON) - DAVID GUETTA Ecouter la radio

Flamanville. EPR : la Cour des comptes dénonce les "dérives" du chantier

Nucléaire. La Cour des comptes dénonce les "dérives" du chantier de l'EPR de Flamanville.

Flamanville. EPR : la Cour des comptes dénonce les "dérives" du chantier
La Cour des comptes demande une vision à 2050 avant de décider de construire ou non de nouveaux réacteurs à Flamanville.

Après les "dérives" du chantier de l'EPR de Flamanville, la Cour des comptes a réclamé, le jeudi 9 juillet, un bilan des chantiers menés et une vision à 2050 avant l'éventuelle décision de construire de nouveaux réacteurs nucléaires en France.

"Le retour d'expérience des chantiers menés et la planification du mix énergétique à horizon 2050 sont nécessaires avant de décider de construire ou non de nouveaux réacteurs électronucléaires", a déclaré le premier président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici à l'AFP.

La Cour a publié un rapport sur la filière EPR qui fait notamment le constat des "dérives de coûts et de délais considérables" sur le chantier du réacteur de Flamanville, dont la mise en service n'interviendra que "mi-2023" au plus tôt.

En raison de ce retard, le gouvernement a déjà prévenu que la décision de construire ou non de nouveaux réacteurs nucléaires en France serait renvoyée au prochain quinquennat. Avant cette décision, les magistrats suggèrent donc "un exercice de retour d'expérience complet sur tous les EPR construits ou en construction en France et à l'étranger". Ils demandent aussi "une analyse complète du mix électrique à l'horizon 2050", préalable à toute décision.

La Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui sert de feuille de route au gouvernement, a aujourd'hui pour horizon 2028. Or, la décision de construire ou non de nouveaux réacteurs engagera la France "jusqu'au XXIIe siècle", souligne la Cour des comptes. Et les enjeux financiers sont énormes : construire trois paires de réacteurs EPR2 (la version améliorée sur laquelle travaille EDF) coûterait 46 milliards d'euros. Pour pouvoir prendre une décision, cette dernière prône également de "calculer la rentabilité prévisionnelle du réacteur de Flamanville 3 et de l'EPR2".

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
thierry78 11/07/2020 - 12h06
Signaler ce commentaire

A part dénoncer la cdc elle fait quoi ?

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Flamanville. EPR : la Cour des comptes dénonce les "dérives" du chantier