En ce moment : PS_JE TAIME - CHRISTOPHE WILLEM Ecouter la radio

La Hague. EDF envisage Orano pour sa piscine de combustibles nucléaires usés

Nucléaire. EDF envisage le site Orano à La Hague pour entreposer ses combustibles nucléaires usés.

La Hague. EDF envisage Orano pour sa piscine de combustibles nucléaires usés
Le site Orano de La Hague pourrait être utilisé par EDF pour entreposer des combustibles usés.

EDF envisage d'implanter sa future piscine centralisée pour entreposer des combustibles nucléaires usés sur le site existant de La Hague du groupe Orano, a indiqué le mardi 30 juin le producteur d'électricité à l'AFP.

Orano, qui a confirmé avoir été saisi, doit remettre son étude d'ici la fin de l'année. "Sur la base de cette étude, on prendra une décision", a ajouté EDF, qui n'a pour l'instant sélectionné aucun site.

En France, les combustibles nucléaires usés sont entreposés en piscine quand ils sortent du réacteur très chauds et radioactifs, d'abord quelques années dans l'enceinte de la centrale, puis sur le site Orano de La Hague avant leur éventuel traitement.

Alors que les piscines d'entreposage de La Hague risquent d'arriver à saturation d'ici 2030, EDF projette depuis longtemps la construction d'un nouveau bassin. Le nom de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) avait souvent été évoqué avant qu'EDF ne renonce finalement à ce site.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La Hague. EDF envisage Orano pour sa piscine de combustibles nucléaires usés