En ce moment : TOUT SAVOIR - ADE Ecouter la radio

Coutances. Mont-Saint-Michel : l'homme qui avait proféré des menaces de mort condamné

L'homme qui avait proféré des messages de mort envers les forces de l'ordre au Mont-Saint-Michel en avril 2018, condamné ce mercredi 10 octobre 2018 à trois ans de contrainte pénale, et une amende de 350 euros pour injure publique.

Coutances. Mont-Saint-Michel : l'homme qui avait proféré des menaces de mort condamné
L'homme qui avait menacé les forces de l'ordre au Mont-Saint-Michel (Manche) condamné à une contrainte pénale - Gendarmerie 50

Le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) a condamné ce mercredi 10 octobre 2018, un homme âgé de 36 ans, à trois ans de contrainte pénale et une amende de 350 euros pour injure publique, alors que le parquet avait requis 18 mois de prison dont six avec sursis.

    • À lire aussi. Le Mont-Saint-Michel évacué après des menaces proférées contre les forces de l'ordre

Contrainte pénale

La contrainte pénale de trois ans prononcée, soumet l'accusé à une interdiction de changer d'adresse, de chercher un travail, et l'obligation de se soumettre à des soins, car l'homme est reconnu schizophrène selon des experts.

Le prévenu a reconnu l'ensemble des faits

Le prévenu a reconnu l'ensemble des faits, expliquant qu'il "voulait attirer l'attention", que "son comportement n'était pas normal", que "ses paroles dépassent sa pensée" et qu'il "était dans un état d'excitation lié à sa maladie", s'excusant "auprès des personnes que j'ai choquées".

La peine prononcée par les magistrats satisfait pleinement son avocate, maître Sabine Kragen :

Sabine Kragen

Son comportement avait nécessité l'évacuation complète du Mont-Saint-Michel, l'intervention de nombreuses forces de sécurité et la mobilisation d'un hélicoptère.

Le suspect avait été repéré le jour même en soirée, sur une aire d'autoroute dans l'agglomération de Caen (Calvados) avant d'être interpellé vers 23h30 et mis en examen. Il était écroué depuis.

Lors de l'audience, la cour a rejeté la demande du Centre des Monuments Nationaux, partie civile, qui gère l'abbaye du Mont-Saint-Michel, qui réclamait 10 800 euros de dommages et intérêts.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Coutances. Mont-Saint-Michel : l'homme qui avait proféré des menaces de mort condamné