En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

La Chine vise une croissance de 6,5%, la dette et la pollution dans son viseur

La Chine a reconduit pour 2018 son objectif d'une croissance économique "d'environ 6,5%", à l'heure où Pékin dit viser un modèle de développement "durable" en musclant ses efforts contre la dette, les risques financiers et la pollution.

La Chine vise une croissance de 6,5%, la dette et la pollution dans son viseur
Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, lors de l'ouverture de la session annuelle du Parlement, à Pékin le 5 mars 2018 - WANG Zhao [AFP]

"C'est un chiffre bien adapté, l'économie est en transition entre une période de croissance rapide et une phase de développement qualitatif", a insisté lundi le Premier ministre Li Keqiang, dans un discours-fleuve ouvrant la session annuelle du Parlement.

Certes, le géant asiatique s'était déjà donné en 2017 comme objectif une progression du PIB "d'environ 6,5%", mais en affichant son intention "de faire mieux si possible" -- une formule que M. Li s'est bien gardé de répéter cette année.

La croissance avait finalement accéléré à 6,9% l'an dernier. Une progression de 6,5% marquerait un vif ralentissement et la pire performance chinoise en 28 ans.

"Nous sommes capables (...) de parvenir à une croissance de meilleure qualité, plus efficace et plus durable", a fait valoir M. Li devant l'Assemblée nationale populaire (ANP).

L'idée est toujours de rééquilibrer l'économie vers la consommation intérieure, les services et l'innovation technologique -- au détriment d'industries lourdes endettées et surcapacitaires... et au prix d'un essoufflement de l'activité.

Significativement, aucune nouvelle cible de PIB à long terme n'avait été dévoilée à l'automne lors du congrès quinquennal du Parti communiste.

'Gestion des risques'

Sans surprise, Li Keqiang a insisté lundi sur "trois batailles décisives": contre la pauvreté, contre la pollution, et surtout contre les risques financiers associés au colossal endettement public et privé du pays (plus de 250% du PIB).

"Nous allons défendre le bleu du ciel, (...) durcir les normes sur les émissions polluantes" et renforcer les contrôles sur l'endémique pollution des sols, a martelé le responsable. Des nombreuses usines ont déjà dû cesser ou réduire leur activité cet hiver.

Surtout, Pékin entend "endiguer et désamorcer les risques liés à la dette des gouvernements locaux" et durcir la supervision du secteur financier, épinglé pour ses produits d'investissement jugés dangereux.

Le régime s'est également attaqué aux conglomérats privés lourdement endettés après une frénésie d'investissements "irrationnels": l'assureur Anbang est récemment passé sous contrôle étatique.

Enfin, les mesures de relance économique par la dépense publique seront sous pression: la Chine a abaissé son objectif de déficit budgétaire pour la première fois depuis 2012, à 2,6% du PIB contre 3% ces deux dernières années, a précisé M. Li.

"C'est un signe que le gouvernement veut obliger les autorités locales à restreindre leurs dépenses (...) La priorité est la gestion des risques", observent les analystes de la banque ANZ, selon qui ce déficit était de... 3,7% l'an dernier.

'Secteur public renforcé'

Épinglées à la fois pour leur endettement, leur production excédentaire et leurs émissions polluantes, les industries lourdes -- charbonniers, sidérurgistes ou cimentiers -- sont particulièrement ciblées.

Selon Li Keqiang, la Chine réduira de 30 millions de tonnes supplémentaires en 2018 les capacités de ses aciéristes et de 150 millions de tonnes sa production de charbon. Pékin s'était engagé à sabrer ses capacités dans l'acier de 150 millions de tonnes entre 2016 et 2020... promesse en passe d'être concrétisée dès cette année.

Le durcissement du crédit et la campagne antipollution devraient logiquement pénaliser l'économie.

Mais M. Li mettait l'accent lundi sur les "nouveaux moteurs de croissance": électronique, aéronautique, internet... Les firmes privées et l'innovation seront soutenues à coups d'allègements fiscaux et de simplifications administratives, a-t-il assuré.

L'industrie manufacturière sera "entièrement ouverte" aux capitaux étrangers et l'ouverture du secteur financier se poursuivra, a-t-il promis sans précisions.

Le régime n'entend toutefois pas lâcher sa poigne sur l'économie.

"Nous ne montrerons aucune hésitation à consolider et développer le secteur public", a martelé le Premier ministre, appelant à réformer en profondeur les grands groupes étatiques, qui dominent des secteurs entiers, pour les rendre "plus efficaces, plus compétitifs" et plus rentables.

Virtuel président à vie, Xi Jinping pourrait être en mesure de tolérer un douloureux ralentissement économique en contrepartie de son agenda de "réformes".

Mais ses réformes n'ont rien de libérales, "elles ne remettent nullement en cause l'interventionnisme excessif de l'Etat", avertit Julian Evans-Pritchard, de Capital Economics.

Ce que confirme le politologue hongkongais Willy Lam: "Seules les réformes qui ne mettront pas en cause l'autorité du Parti seront appliquées".

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Plestin-les-Grèves, département 22 en Bretagne, à St-Efflam, loue meublés...
Plestin-les-Grèves, département 22 en Bretagne, à St-Efflam, loue meublés... Plestin-les-Grèves (22310) 0€ Découvrir
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
Charmant et spacieux studio
Charmant et spacieux studio Vence (06140) 770€ Découvrir
Automobile
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
La Chine vise une croissance de 6,5%, la dette et la pollution dans son viseur