En ce moment : J'en reve encore - De PALMAS Ecouter la radio

Mondeville. Calvados : ses empreintes digitales reviennent dans une vieille affaire

Un jeune homme appréhendé pour vol dans un commerce de Mondeville au sud de Caen (Calvados) en juillet 2017 se retrouve suspecté de dégradations commises un an auparavant dans la salle de sport de Falaise au sud de l'agglomération. Ses empreintes digitales enregistrées lors du vol se sont confondues avec celles enregistrées lors de l'affaire de salle. Il a dû s'en expliquer jeudi 28 décembre 2017 devant le tribunal de grande instance de Caen.

Mondeville. Calvados : ses empreintes digitales reviennent dans une vieille affaire
Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). - Joëlle Briant

Jeudi 28 décembre 2017, un jeune homme âgé de 21 ans a comparu devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Il lui est reproché d'avoir commis un vol en juillet 2017 dans un magasin du centre commercial de Mondeville au sud de l'agglomération, ainsi que d'avoir détérioré du matériel dans la salle de sport de Falaise en juin 2016.

Les mêmes empreintes digitales

Mardi 25 juillet 2017, le jeune homme est surpris dans le magasin Go Sport du centre commercial de Mondeville tentant de dérober un tee-shirt Adidas d'une valeur de 80 euros. Il reconnaît avoir été tenté et avoir enlevé l'antivol dans la cabine d'essayage. Dans ces cas-là, la procédure pour les gendarmes est de relever les empreintes digitales. 48 heures plus tard, un rapprochement est fait avec des empreintes jusqu'alors non identifiées. Elles reviennent dans une affaire de dégradations qui a eu lieu à Falaise un an auparavant.

"J'y étais mais je n'ai rien dégradé"

Le prévenu admet avoir pénétré dans la salle de sport accompagné de quelques comparses, car une fenêtre était mal fermée, "Mais sans plus car je suis vite reparti. Les dégradations ont eu lieu après", témoigne-t-il. Seulement, jamais il n'accepte de donner l'identité de ceux qui l'accompagnaient.

Le jeune homme qui a un BEP d'électricien et dont le casier judiciaire est vierge n'a pas le profil d'un délinquant. Mais comme le constate le procureur : "Nous jugeons tout de même deux dossiers !". Il requiert trois mois de prison avec sursis.

Finalement, il écope de deux mois de prison avec sursis.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Mondeville. Calvados : ses empreintes digitales reviennent dans une vieille affaire