Fabriquées à Méautis, les briquettes des Maîtres Laitiers seront vendues en Chine en octobre

Fabriquées à Méautis, les briquettes des Maîtres Laitiers seront vendues en Chine en octobre

Les premières briquettes sont arrivées mi-août en Chine. Elle seront vendues début octobre.

Le
Par : Célia Caradec

Les premières briquettes fabriquées dans la nouvelle usine des Maîtres Laitiers de Méautis (Manche) seront commercialisées le mois prochain en Chine. A terme, le site produira 690 millions de briquettes de lait infantile.

Les briquettes bleu ciel, floquées du drapeau tricolore, défilent à toute vitesse. Il en sort 24.000 par heure sur chaque ligne de production de la nouvelle usine des Maîtres Laitiers à Méautis, près de Carentan (Manche). À l'intérieur, du lait infantile à destination du marché chinois, grâce à un partenariat avec le groupe Synutra. 

Le marché des pays émergents

Parties au début de l'été par bateau du Havre (Seine-Maritime), les premières briquettes sont arrivées à destination mi-août. "Le produit a bien tenu", se satisfait Jean-François Fortin, directeur général, qui précise que la commercialisation ne débutera qu'au début du mois d'octobre, pour pouvoir approvisionner l'ensemble du pays. La vaste taille de la Chine et ses 1,3 milliard d'habitants sont un aspect essentiel, pour Jean-François Fortin, qui envisage par la suite de travailler sur des marchés similaires comme l'Inde, l'Amérique Latine ou l'Afrique :

0:00
0:00

Du lait supplémentaire

À terme, 690 millions de briquettes seront expédiées en Chine chaque année. Les Maîtres Laitiers du Cotentin (MLC) ont conclu un contrat de onze ans avec Synutra, le temps qu'il faudra pour amortir l'achat des machines, sur ce site de 35.000 m2. Pour construire et équiper sa nouvelle usine, le groupe a investi au total 116 millions d'euros.

Ce nouveau site de production permettra d'absorber 90 millions de litres de lait supplémentaires par an. "Les exploitants de la coopérative qui le souhaitent pourront produire 20% de lait en plus que sur leur contrat initial" précise Christophe Levavasseur, président de la coopérative :

0:00
0:00

Objectif 115 conteneurs par semaine

Pour le moment, l'entreprise tourne à 50% de sa capacité actuelle. Une montée en puissance est prévue mais elle accuse trois mois de retard, le délai qui a été nécessaire pour obtenir l'autorisation d'entrer sur le marché chinois. "Nous sortons environ 60 conteneurs par semaine, contre 15 en juin. À terme, la production atteindra les 115 conteneurs par semaine" détaille Jean-François Fortin. Une centaine de salariés travaillent à Méautis, ils seront 200 dans les prochains mois.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques