En ce moment : MINEFIELDS (FEAT JOHN LEGEND) - FAOUZIA Ecouter la radio

Rouen. À Rouen, une fête pour démocratiser le vélo

C'est une première: la Métropole Rouen Normandie organise avec les associations de la ville trois jours de festivités autour du vélo du vendredi 2 au lundi 5 juin 2017.

Rouen. À Rouen, une fête pour démocratiser le vélo
A Rouen, trois jours de festivités sont organisés début juin pour faire aimer le vélo. - Illustration

De la classique bourse aux vélos au défi sportif sur tapis, vélo mixeur pour composer son smoothie ou encore balade guidée autour du projet Coeur de Métropole et chasse au trésor, le vélo se déclinera sous toutes ses formes du vendredi 2 au lundi 5 juin 2017.

Démocratiser le vélo

Pour la première fois, Rouen (Seine-Maritime) accueille en effet une "fête du vélo". "L'idée est d'amener les gens à découvrir le vélo sous toutes ses facettes, de s'y intéresser par le côté ludique, présente Simon Larchevêque, président de l'association Guidoline et l'un des animateurs de ce rendez-vous.

Ils sont une vingtaine d'associations, mais aussi d'entrepreneurs du monde de la bicyclette à avoir répondu à l'invitation lancée par la Métropole Rouen Normandie. "Il y a un plafond de verre dans le développement du vélo, explique Cyrille Moreau, vice-président à l'environnement. On voit bien que l'on a beau développer les infrastructures, ce n'est pas suffisant: les gens gardent des appréhensions. L'idée est de montrer que le vélo c'est facile, c'est festif et ce n'est pas si risqué que ça."

Casser des freins

Pour casser les codes, un festival est prévu le samedi rue Jeanne d'Arc, piétonnisée pour l'occasion. Les passants pourront s'essayer au tandem inversé, chiner dans la bourse aux vélos ou encore apprendre à réparer eux-mêmes leur bicyclette. En parallèle, les assises du vélo se dérouleront le vendredi avec plusieurs tables rondes. Des balades thématiques et projection de documentaire sont également prévues.

Grâce à ce programme hétéroclite, Simon Larchevêque espère montrer que "l'on se donne parfois des freins qui ne sont pas réalistes. Par exemple, je fais du vélo mais je n'ai pas de tenue particulière, je suis rarement sous la pluie, il y a du relief mais j'ai pas mal de vitesses…"

    • Lire aussi: Le programme complet de la fête du vélo

Une culture qui vient petit à petit

Surtout, il explique qu'il "ne défend pas le vélo comme seul moyen de transport, c'en est un parmi tant d'autres. Même si on en fait qu'une ou deux fois dans la semaine c'est déjà pas mal. C'est une culture qui vient petit à petit."

Aujourd'hui, la part du vélo dans les déplacements effectués sur le territoire de la Métropole est estimé à 2 %. Un chiffre que Cyrille Moreau espère voir "doubler dans les prochaines années". En investissant dans les infrastructures bien sûr, mais en faisant aussi évoluer les mentalités.

    • Lire aussi: Doucement mais sûrement, l'agglomération rouennaise accorde plus de place aux cyclistes

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. À Rouen, une fête pour démocratiser le vélo