En ce moment : SOMEONE YOU LOVED - LEWIS CAPALDI Ecouter la radio

Argentan. Extraction de détenus à la prison d'Argentan : "d'importants dysfonctionnements dans plus d'un quart des cas"

La rentrée solennelle du tribunal de grande instance d'Argentan (Orne), mercredi 25 janvier 2017, a été l'occasion pour le procureur de la République, Hugues de Phily, de dénoncer un nombre grandissant d'extractions de détenus du centre de détention, qui ne sont pas effectuées. Ce dernier a aussi annoncé la mise en place prochaine d'une antenne médico-judiciaire, qui s'occupera des enfants.

Argentan. Extraction de détenus à la prison d'Argentan : "d'importants dysfonctionnements dans plus d'un quart des cas"
L'audience solennelle de rentrée  s'est tenue mercredi 25 janvier 2017 au TGI Argentan (Orne). - Eric Mas

Cette cérémonie annuelle est à chaque fois l'occasion de faire le point sur l'activité de la juridiction : la rentrée solennelle du tribunal de grande instance d'Argentan, mercredi 25 janvier 2017, a aussi été l'occasion pour le procureur de la République de souligner un gros dysfonctionnement dans les extractions de détenus, et d'annoncer le projet de création d'une antenne médico-judiciaire.

Pas assez de temps

Avec l'arrivée d'un nouveau substitut et un parquet au complet, avec un greffe renforcé, ce qu'il convient d'assimiler à un bilan de l'année écoulé débutait bien. Mais le procureur de la République d'Argentan, Hugues de Phily, a également souligné "la réforme pénale 2014 qui a de lourdes conséquences pour une petite juridiction comme la nôtre: application des peines, contrainte pénale sont dévoreur de temps pour quel résultat ?", a-t-il interrogé.

Jeunesse et toxicomanie

Il a aussi rappelé ses priorités concernant la lutte contre les cambriolages, contre la violence notamment en détention. Il a aussi souligné des objectifs chiffrés dans la lutte contre la toxicomanie, précisant "nous ne pouvons pas tolérer qu'une partie de la jeunesse ornaise s'enfonce dans la toxicomanie, sans réagir".

Extractions judiciaires pas faites

Hugues de Phily a aussi dénoncé "d'importants dysfonctionnements, dans plus d'un quart des cas", dans les extractions des détenus du centre de détention d'Argentan vers le tribunal. Ces transferts étaient jusqu'à un passé récent assurés par la police ou la gendarmerie, mais depuis quelques mois, ils sont assurés par l'administration pénitentiaire. En 2016, quarante-cinq extractions sur cent quatre-vingt-huit n'ont pas été assurées. Hugues de Phily:

Hugues de Phily

Hugues de Phily a enfin annoncé le projet de création à l'hôpital d'Argentan d'une antenne médico-judiciare, d'écoute des enfants, notamment victimes d'inceste. Ce serait la seule dans l'Orne:

Hugues de Phily

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Argentan. Extraction de détenus à la prison d'Argentan : "d'importants dysfonctionnements dans plus d'un quart des cas"