En ce moment : READY OR NOT - THE FUGEES Ecouter la radio

TILLY-SUR-SEULLES. Calvados :une femme accuse son mari de viol, elle est jugée pour dénonciation calomnieuse

Une femme âgée de 48 ans, ayant accusé son conjoint de l'avoir violé à leur domicile de Tilly-sur-Seulles, au nord de Caen (Calvados) a comparu devant le tribunal de grande instance de Caen le jeudi 20 octobre 2016 pour dénonciation calomnieuse. RECIT

TILLY-SUR-SEULLES. Calvados :une femme accuse son mari de viol, elle est jugée pour dénonciation calomnieuse
L'entrée du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Le jeudi 20 octobre 2016, une femme a dû répondre devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) d'une plainte pour viol portée à l'encontre de son mari que celui-ci dément.

Les faits se seraient produits à leur domicile de Tilly-sur-Seulles au nord de Caen.

Elle porte plainte contre son mari pour viol

Après 25 ans de vie commune, en 2015, une femme annonce à son mari qu'ayant rencontré quelqu'un d'autre elle a décidé de divorcer.

Le lundi 17 août 2015, elle se rend à la gendarmerie et porte plainte contre son conjoint pour viol, expliquant que cela fait plus d'un mois que les relations sexuelles ne sont plus consenties. elle y ajoute des violences conjugales.

Elle reconnaît avoir menti

En mai 2016, lors de la conciliation pour le divorce, elle reconnaît avoir menti en déposant cette plainte. Elle devait s'expliquer sur ces faits le jeudi 20 octobre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen.

En effet, l'époux ayant subi des questions gênantes sur sa vie intime de la part des enquêteurs, demande réparation: 2 000 euros de dommages et intérêts.

Elle a retiré sa plainte sous la contrainte

La prévenue affirme avoir retiré sa plainte contrainte par son mari et pour éviter des souffrances à ses fils, ne voulant pas voir leur père condamné. "Mais aujourd'hui je le confirme: oui, il m'a violée et souvent. Je n'avais pas envie d'actes sexuels, je pleurais. Il me les imposait en me menaçant de mort."

Le viol mène à la cour d'assises

L'enquête ne dispose ni de constatations médicales ni de descriptions précises, ce qui fait dire au président: " Ce sont des accusations très graves, ces viols répétés peuvent mener à la cour d'assises." Quant au procureur, il se pose la question: "dénonciation calomnieuse ou non? Ce genre de plainte peut servir lors d'un divorce."

Comment savoir ce qui se passe chez un couple?

La défense demande la relaxe de sa cliente arguant qu'il n'est pas démontré que les faits dénoncés soient faux.

Il est effectivement difficile de savoir ce qui se passe chez un couple. L'affaire est mise en délibéré au jeudi 15 décembre 2016.

A LIRE AUSSI

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
TILLY-SUR-SEULLES. Calvados :une femme accuse son mari de viol, elle est jugée pour dénonciation calomnieuse