En ce moment : ET BAM - MENTISSA Ecouter la radio

VIRE. Calvados. A Vire, un père et son fils sont agressés par une bande de jeunes

En revenant du feu d'artifice, le samedi 14 juillet 2012, un homme et son fils sont agressés par une dizaine de jeunes devant la gare de Vire, au sud-ouest de Caen (Calvados)

VIRE. Calvados. A Vire, un père et son fils sont agressés par une bande de jeunes
Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Un père et son fils sont pris à partie par une bande de jeunes en rentrant chez eux dans la nuit du samedi 14 juillet 2012, à Vire, au sud-ouest de Caen (Calvados). L'un d'entre eux a été jugé en son absence le mercredi 5 octobre 2016 par le tribunal de grande instance de Caen pour violence en réunion.

Une bande de jeunes, pour la plupart mineurs

Ayant assisté au feu d'artifice, le père et le fils passent devant la gare de Vire pour rentrer chez eux. C'est alors qu'ils tombent sur un groupe d'une dizaine de jeunes, pour la plupart mineurs.

Fractures des côtes et du nez

Sans raison, sans sommation, le père reçoit une "balayette" (coup de pied à l'arrière de la jambe destiné à faire tomber) A terre, il est bourré de coups de pied ce qui lui vaudra plusieurs côtes cassées. Quant au fils, il souffrira d'une fracture du nez. Ils seront pris en charge par les pompiers.

Une dizaine d'agresseurs, quatre à la gendarmerie

A l'arrivée des gendarmes, la bande s'est considérablement réduite, de dix individus, elle est passée à quatre. Le fils, par crainte des représailles ne portera pas plainte, mais le père, lui, va se constituer partie civile, ce qui amènera un jeune de 21 ans à être jugé par le tribunal de grande instance de Caen, ce mercredi 5 octobre 2016.

Déjà condamné pour violence en état d'ivresse

Le jeune n'en est pas à son coup d'essai car il a déjà été condamné en 2015 pour violence en état d'ivresse. Durant l'enquête il a bien du mal à reconnaître les faits, prétendant que les deux hommes les auraient agressés armés de bouteille en verre. "De toute façon, tranche la procureure, il y a disproportion entre deux personnes et dix, sans parler des certificats médicaux !" Le prévenu est condamné à 5 mois de prison avec sursis, à 1000 euros de dommages et intérêts et à 500 euros de frais de justice.

A LIRE AUSSI

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
VIRE. Calvados. A Vire, un père et son fils sont agressés par une bande de jeunes