Trains : ce qui va changer en Normandie

Manuel Valls est attendu au Mont St Michel ce lundi 25 avril en fin d'après-midi. Le premier Ministre vient en autre signer le protocole d'accord sur le transfert à la région Normandie des cinq lignes de trains d'équilibre du territoire : Paris/Caen/Cherbourg, Paris/Rouen/Le Havre, Paris/Deauville, Paris/Granville et Caen/Le Mans.

Trains : ce qui va changer en Normandie

C'est une véritable révolution qui s'annonce en Normandie pour les usagers des transports ferroviaires. © Tendance Ouest

Par Eric Mas

Quarante rames de trains neufs circuleront sur ces lignes Sncf en 2019 ou 2020, le temps de les construire pour 720 millions d'euros.

Il faut savoir que les trains qui circulent actuellement allaient perdre leur homologation l'an prochain, à cause de leur vétusté !

Parallèlement, c'est 800 millions d'Euros d'investissement sur l'amélioration des voies et le transfert des ateliers parisiens de maintenance de ces trains à Sotteville, Caen et Granville.

C'était une priorité pour Hervé Morin, président de la région Normandie :

0:00
0:00

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES