En ce moment : ON S'AIMERA TOUJOURS - COEUR DE PIRATE Ecouter la radio

Insuffisance rénale

Retrouvez l'actualité sur les sujets insuffisance rénale avec Tendance Ouest

Greffé du rein depuis un demi-siècle, un record pour une "renaissance"

Greffé du rein depuis un demi-siècle, un record pour une "renaissance"

Quand Jean-Pierre Saliège a été greffé du rein, le général de Gaulle était président, les Beatles chantaient "Hey Jude" et l'Homme n'avait pas encore marché sur la Lune. 50 ans plus tard, il voit dans cette longévité record un message "d'espoir".

Publié le 10/05/2019 à 09h10
Elbeuf. Elbeuf Louviers Val-de-Reuil : la situation financière de l'hôpital critiquée

Elbeuf. Elbeuf Louviers Val-de-Reuil : la situation financière de l'hôpital critiquée

La chambre régionale des comptes de Normandie a rendu, mercredi 24 avril 2019, son avis sur la gestion du centre hospitalier intercommunal d'Elbeuf (Seine-Maritime), Louviers et Val-de-Reuil (Eure). Une situation financière critiquée.

Publié le 26/04/2019 à 10h59
Carlos Ghosn peut espérer sortir de prison, une deuxième fois

Carlos Ghosn peut espérer sortir de prison, une deuxième fois

Le tribunal de Tokyo a annoncé jeudi avoir approuvé la libération sous caution de Carlos Ghosn, qui était retourné en prison début avril après une ré-arrestation surprise.

Publié le 25/04/2019 à 05h55
Se prostituer en exil pour nourrir sa famille restée au Venezuela

Se prostituer en exil pour nourrir sa famille restée au Venezuela

Elles ont fui la faim au Venezuela, en quête d'un travail. Sans papiers, ces femmes ont échoué dans des bars sordides: entre larmes et dégoût, ces mères, filles, soeurs vendent leur corps, économisant chaque sou pour les envoyer à leurs proches.

Publié le 25/10/2018 à 07h41
Rallonge budgétaire et fin du numerus clausus: l'ordonnance Macron pour la santé

Rallonge budgétaire et fin du numerus clausus: l'ordonnance Macron pour la santé

Un coup de pouce et un couperet: Emmanuel Macron présente mardi une réforme baptisée "Ma santé 2022" censée renforcer l'offre de soins, avec une rallonge budgétaire de 400 millions d'euros dès 2019 et la suppression du numerus clausus en 2020.

Publié le 18/09/2018 à 09h40
Rallonge budgétaire et fin du numerus clausus: l'ordonnance Macron pour la santé

Rallonge budgétaire et fin du numerus clausus: l'ordonnance Macron pour la santé

Un coup de pouce et un couperet: Emmanuel Macron présente mardi une réforme baptisée "Ma santé 2022" censée renforcer l'offre de soins, avec une rallonge budgétaire de 400 millions d'euros dès 2019 et la suppression du numerus clausus en 2020.

Publié le 18/09/2018 à 07h55
Rallonge de 400 millions d'euros dès 2019 dans le plan santé présenté mardi

Rallonge de 400 millions d'euros dès 2019 dans le plan santé présenté mardi

Le plan santé que le président Emmanuel Macron va annoncer mardi sera accompagné d'un effort budgétaire d'environ 400 millions d'euros par an jusqu'en 2022 afin de financer notamment une nouvelle répartition des soins entre médecine de ville et hôpital.

Publié le 17/09/2018 à 22h40
Quinze ans après la fermeture de Metaleurop, l'impossible dépollution des sols

Quinze ans après la fermeture de Metaleurop, l'impossible dépollution des sols

Liquidée en 2003, la fonderie Metaleurop Nord, dans l'ex-bassin minier, laissait derrière elle 830 salariés... et une pollution irréversible des sols, au plomb et au cadmium. Une situation sanitaire dénoncée par des habitants, qui veulent faire reconnaître la responsabilité de l'Etat et obtenir réparation du préjudice.

Publié le 22/06/2018 à 11h55
Caen. Santé : une salle hybride pour plonger dans les vaisseaux du corps humain à Caen

Caen. Santé : une salle hybride pour plonger dans les vaisseaux du corps humain à Caen

Depuis début 2018, les docteurs du service de chirurgie vasculaire de l'hôpital Saint-Martin à Caen (Calvados) disposent d'une salle dotée d'équipement ultra-moderne pour des interventions plus précises et moins invasives pour les patients. Il s'agit du seul équipement de la sorte sur le territoire de l'ex-Basse-Normandie.

Publié le 07/03/2018 à 15h00
Mal manger à l'hôpital n'est pas une fatalité, malgré la diète budgétaire

Mal manger à l'hôpital n'est pas une fatalité, malgré la diète budgétaire

Viande nerveuse, purée insipide... c'est bien connu, à l'hôpital, "on n'envoie pas du Bocuse", encore moins en période de diète budgétaire. "Soin" injustement délaissé par les pouvoirs publics, l'alimentation des patients gagnerait pourtant à être valorisée.

Publié le 26/01/2018 à 14h55
En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest