En ce moment : MIDDLE OF THE NIGHT - ELLEY DUHE Ecouter la radio

Caen. Cour criminelle de Caen :  deux ans de prison pour tentative de viol

C'est le tout premier verdict rendu par une cour criminelle en France : un homme de 36 ans a été condamné jeudi 5 septembre 2019 à Caen (Calvados) à cinq ans de prison dont trois avec sursis, pour tentative de viol. Des faits qui remontent au 30 novembre 2007, lorsqu'une femme de 32 ans porte plainte au commissariat de Caen pour avoir subi une agression sexuelle.

Caen. Cour criminelle de Caen :  deux ans de prison pour tentative de viol
La cour criminelle de Caen a jugé une première affaire hier. - Léa Quinio

Il s'agit de la toute première affaire jugée par une cour criminelle départementale en France. Jeudi 5 septembre 2019 à Caen (Calvados), un homme de 36 ans, à la carrure impressionnante, a essuyé les plâtres de cette nouvelle disposition de la réforme de la justice. Le crime est jugé sans jury populaire, seuls cinq magistrats professionnels se tiennent devant l'accusé, ce qui permet d'accélérer la procédure.

Il faut revenir plus de 12 ans en arrière pour comprendre l'affaire. Après une soirée dans un bar du Vaugueux le 30 novembre 2007 où "elle a bu trois ricards et cinq verres de champagne", souligne Jeanne Cheenne, la présidente, entourée de ses quatre assesseurs, Claire*, âgée de 32 ans est rentrée seule dans son appartement rue d'Escoville à Caen. Un homme "de type africain" l'a suivi et a pénétré dans son foyer. Lors de sa plainte, Claire indiquait que l'homme "l'a ceinturée, jetée sur son lit" et qu'elle avait reçu "plusieurs coups de poings et coups de pied". 

Agression au domicile

Le certificat médical de la jeune femme présentait un hématome à l'œil, des griffures sur le visage et les mains ainsi que plusieurs hématomes sur les fesses, les cuisses et les bras.

L'affaire a dans un premier temps été classée sans suite, mais en 2012, l'accusé est interpellé à la suite d'un rapprochement d'ADN. Cependant, en juillet de la même année, Claire est accidentellement décédée lors d'un voyage. Aucune confrontation n'a donc pu avoir lieu entre la victime et l'accusé. 

L'homme, fils de parents congolais qui a grandi dans le 19e arrondissement de Paris, est aujourd'hui agent de sécurité. Accusé de tenter de commettre un acte de pénétration sexuel, il plaide non coupable. "Timide" mais au "caractère fort", il maintient le fait d'être parti après les préliminaires car "c'était trop violent à (son) goût".

Les juges l'ont finalement condamné à cinq ans de prison dont trois avec sursis. Il effectuera sa peine sous bracelet électronique.

*Le prénom a été changé

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Cour criminelle de Caen :  deux ans de prison pour tentative de viol