En ce moment : FADED - ALAN WALKER Ecouter la radio

Caen. Mondeville : l'entreprise Bosch monte en puissance dans le numérique

Il y a tout juste deux ans, l'entreprise Bosch située à Mondeville (Calvados) a été labellisée "vitrine de l'industrie du futur" grâce au développement d'outils technologiques. Ce mardi 4 juin 2019, lors de la venue d'Heiko Carrie, président de Bosch France-Benelux, son engagement vers le numérique se veut toujours plus ambitieux.

Caen. Mondeville : l'entreprise Bosch monte en puissance dans le numérique
Un nouveau cobot va arriver dans l'entreprise d'ici la fin de l'année 2019. - Léa Quinio

S'insérer sur le long terme dans la branche du big data, tel est le pari de l'entreprise Bosch située à Mondeville (Calvados). Elle est l'un des 23 sites de l'industriel allemand présents en France et a une particularité : elle est la seule à bénéficier du label "vitrine de l'industrie du futur". Spécialisée à ses débuts dans l'industrie automobile, la branche de Mondeville "tient à se développer sur les nouvelles mobilités électriques, les objets connectés et l'IOT (Internet of things)", comme le précise le directeur Frédéric Boumaza.

Informé partout en temps réel

Pour cela, dans une entreprise qui produit entre 15 et 16 millions de produits par an, le papier n'existe plus. Tout est informatisé, à l'image de douze écrans qui permettent d'avoir des informations en temps réel sur la chaîne de production, d'éventuels bogues informatiques ou encore d'organiser des réunions au sein même des unités de production. Bilan en deux ans : l'usine de Mondeville est devenue une référence industrielle dans la région. "Le gain principal est d'avoir augmenté le nombre de nouveaux produits réalisés. On est passé d'un chiffre d'affaires à 0% il y a trois ans à 25% aujourd'hui sur la partie diversification. On veut que cette croissance permanente perdure.", indique Laurent Colin, directeur du business développement à Mondeville.

Douze écrans sont placés dans les unités de production pour suivre en temps réel les éventuels bogues. - Léa Quinio

Autre innovation : des chariots qui viennent directement dans les mains de l'opérateur. "Le retour sur investissement est très court pour ce système. On compte moins de six mois.", précise Laurent Tuffier, responsable du département des chaînes. L'intelligence artificielle est au cœur du projet. Les puissantes innovations technologiques comme les robots ou les cobots en témoignent. Quid de l'avenir des salariés ?

Des tâches à valeur ajoutée pour les salariés

Depuis 2017, lorsqu'elle a obtenu ce label, l'entreprise s'est promis de conserver un niveau de main-d'œuvre humaine similaire, soit 500 salariés. Seulement, il est question de nouveaux corps de métier. Certains suivent donc des formations spécialisées, d'autres sont partis au profit d'automaticiens ou de programmateurs. Avec l'idée de garder des salariés sur des tâches à valeur ajoutée, contrairement au travail à la chaîne.

Le but est de conserver le nombre de salariés. - Léa Quinio

"On préfère avoir des robots sur des opérations d'emballage et de contrôle visuel, des tâches inconfortables et répétitives et parfois stressantes. Les collaborateurs sont sur des tâches de supervision, des tâches avec un niveau de compétences qui s'élève. Le but est de rester à 500 salariés dans les années à venir.", assure Laurent Colin.

    • Lire aussi. Jean-Luc France est le nouveau directeur de Naval Group Cherbourg
    • Lire aussi. Cagny : les planteurs écrivent une lettre ouverte au gouvernement

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Mondeville : l'entreprise Bosch monte en puissance dans le numérique