En ce moment : EVERYTIME I CRY (STRONGER) - AVA MAX Ecouter la radio

Bretteville. Un octogénaire condamné pour violences conjugales

A Bretteville-l'Orgueilleuse au nord-ouest de Caen (Calvados) durant plus de six mois une octogénaire aurait été victime de violences conjugales. Elle porte plainte fin janvier 2018 à la suite d'une scène particulièrement violente. Son époux est placé sous contrôle judiciaire dans un foyer en date du mercredi 31 janvier 2018. Le tribunal de grande instance de Caen l'a jugé lundi 26 mars 2018.

Bretteville. Un octogénaire condamné pour violences conjugales
L'octogénaire frappe et tente d'étouffer son épouse - Joëlle Briant

Un homme âgé de 81 ans a comparu pour violences conjugales devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) lundi 26 mars 2018. Les faits se sont produits de juillet 2017 à janvier 2018 à Bretteville-l'Orgueilleuse au nord-ouest de l'agglomération.

"C'est pour que tu crèves plus vite !"

La cohabitation devient difficile à la retraite pour ce couple qui totalise plus de cinquante ans de vie commune. En cette fin janvier, la femme est alitée souffrant d'un cancer. Son mari la frappe alors à la tête à coups de canne et tente de l'étouffer en lui plaquant une main sur la bouche. "C'est pour que tu creves plus vite !" L'homme conteste : "Je l'ai peut-être un peu secouée, mais je n'ai pas levé la main !"

L'expertise psychiatrique le décrit comme caractériel, impulsif, d'une mauvaise humeur chronique. La victime ajoute : "Parfois, il a des yeux de fou". Il répète que sa femme a un caractère épouvantable mais crie au scandale de ne plus pouvoir la voir. Malgré l'intervention d'une aide-ménagère, leur logement demeure sale.

"Histoire triste à mourir"

"L'histoire de ce vieux couple est triste à mourir, déclare la présidente, comment va s'organiser leur avenir ? Ils ne peuvent plus vivre dans cet endroit insalubre qui doit faire augmenter les tensions."

L'octogénaire écope de deux mois de prison avec sursis assortis de 36 mois de mise à l'épreuve. Il a injonction de soins psychologiques et d'un stage de prévention des violences au sein du couple. En attente d'un changement de cadre de vie, il n'est pas question que le couple reprenne la vie commune.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Bretteville. Un octogénaire condamné pour violences conjugales