En ce moment : AIMER - TRYO Ecouter la radio

Mauquenchy. Le Green Horse Festival change d'écurie et fusionne avec Rock in Évreux

Après une première édition réussie, selon ses organisateurs, à l'été 2017 sur l'hippodrome de Mauquenchy (Seine-Maritime), le Green Horse Festival fusionne avec le Rock in Évreux pour mutualiser les forces et expériences de chacun.

Publié le 21/02/2018 à 11h23 - Par Aurélien Delavaud
Mauquenchy. Le Green Horse Festival change d'écurie et fusionne avec Rock in Évreux
En s'alliant ensemble pour créer le Rock in Évreux by GHF, les décideurs de Normandy rock et de JLCD Events espèrent attirer au moins 25 000 spectateurs. - GHF

Le Green Horse Festival et l'hippodrome de Mauquenchy (Seine-Maritime), c'est déjà terminé ! Après quelques hésitations, ses organisateurs ont acté le divorce et cherché un nouveau point de chute pour ce festival de musique qui avait attiré 37 000 spectateurs pour sa première édition, à l'été 2017. "Plusieurs sites nous ont contactés pour nous accueillir, dont un en Charente-Maritime, précise Christophe Dauvergne, cocréateur du GHF. Mais mon associé tenait vraiment à ce que l'on reste en Normandie."

    • À lire aussi : C'est officiel, le Green Horse Festival 2018 est annulé

C'est là que le festival Rock in Évreux est entré en scène, en offrant la possibilité d'une fusion entre les deux festivals pour créer un événement unique et plus fort grâce aux atouts de chacun. Même la situation géographique a convaincu les créateurs du Green Horse. "On est pas si loin de Paris, et ici il y a une gare ! Ce sera donc plus simple que d'accéder à Mauquenchy", note Jean-Louis Louvel.

Tout était donc réuni pour un mariage de raison. Dans sa corbeille de mariage, le festival ébroïcien apporte sa notoriété grâce à un site et une date identifiés par tous depuis plus de 30 ans, en comptant les années "Rock dans tous ses états". Christophe Dauvergne et Jean-Louis Louvel, avec leur société JLCD Events, apportent un investissement de près d'un million d'euros et leur carnet d'adresses pour ouvrir des portes "et accélérer les choses". Ensemble, les deux entités ont créé le Rock in Évreux by GHF avec quelques changements notables pour le public.

Un événement plus grand public

Le plus important est la création d'un troisième jour de concert, là où l'événement se tenait habituellement sur deux jours. Si le Rock était réputé pour proposer une programmation très pointue, celle-ci pourrait évoluer pour proposer également des sonorités plus électroniques et quelques artistes grand public. "On ne renie pas notre côté rock, mais il faut suivre l'évolution de la musique", note Vincent Ficot, organisateur du Rock in Évreux. "Il faut aussi pouvoir attirer tous les membres de la famille sur une même journée, les parents et les deux enfants", théorise Christophe Dauvergne. Pour le moment, les têtes d'affiche ne sont pas connues mais elles devraient être dévoilées à partir du vendredi 23 février 2018 pour un événement qui se tiendra du 29 juin au 1er juillet sur l'hippodrome d'Évreux.

Pour cette première édition organisée en commun, les décideurs ont opté pour des objectifs raisonnables. "On espère au moins 25 000 visiteurs sur trois jours, mais si on fait plus, j'aurais une banane grande comme ça", plaisante Christophe Dauvergne. Au vu des 17 000 billets vendus sur deux jours en 2017, cet objectif semble atteignable "si la météo le permet", glisse Jean-Louis Louvel. Mais cela, ça ne se contrôle pas à l'avance.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Mauquenchy. Le Green Horse Festival change d'écurie et fusionne avec Rock in Évreux