En ce moment : QUANDO QUANDO - THE AVENER Ecouter la radio

Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon

Le tribunal des prud'hommes d'Alençon (Orne) a examiné, lundi 7 novembre 2016, les demandes formulées par d'anciens salariés de l'ex-entreprise de peinture Kempf, qui a déposé le bilan en juin 2015.

Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon
Les demandes des ex-salariés de l'entreprise Kempf ont été examinées par les prud'hommes d'Alençon (Orne). Délibéré en février 2017. - Eric Mas

L'entreprise de peinture Kempf avait été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d'Alençon (Orne) en juin 2015. Ce lundi après-midi 7 novembre 2016, après un an de procédures et de renvois, le tribunal des prud'hommes d'Alençon a examiné plusieurs demandes formulées par d'ex-salariés de Kempf, qui a déposé le bilan en juin 2015.

Heures supplémentaires dans les transports?

Les salariés revendiquaient le paiement depuis trois ans, de leurs heures de transport vers les chantiers, qu'ils veulent voir payées en heures supplémentaires. Maître Xavier Onraed, du barreau de Caen, représentant de l'Assurance garantie des salaires (AGS):

Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon

Évidemment la position des ex-salariés est toute autre. L'un d'eux, Yoann Boisaubert:

Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon

Licenciement sans cause réelle ni sérieuse

Selon les salariés et leur avocate Me Anne-Sophie Vaernewyck, le gérant de l'entreprise a organisé l'insolvabilité de celle-ci. Le carnet de commandes était important, et vingt-cinq mille euros de dividende ont été versés à l'actionnaire. L'avocate a évoqué l'intention frauduleuse et des actifs dissimulés. Il y aurait de ce fait licenciement sans cause réelle ni sérieuse, ce que conteste Me Onraed:

Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon

Sur ce dossier encore, les salariés ne sont pas d'accord:

Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon

Le tribunal des prud'hommes rendra son délibéré le 6 février prochain.

Enquête pénale

Parallèlement à cette procédure prud'homale, une enquête pénale est en cours, sur l'éventuelle organisation d'insolvabilité de l'ex-entreprise, par son gérant. Les prud'hommes pourraient décider d'attendre d'en connaître l'aboutissement, ou pas, avant de se prononcer.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. Orne: l'ex-entreprise Kempf devant les prud'hommes d'Alençon