En ce moment : LA RECETTE - SLIMANE Ecouter la radio

Les clochetons descendent

Le 28 mars dernier, le fleuron du clocheton Sud-Est est descendu de son sommet, marquant le début des travaux de rénovation.

Les clochetons descendent

La flèche va perdre ses clochetons pour quelques mois. Des quatre, il n’en restait plus que trois, perchés à 65 mètres de hauteur. Le quatrième était tombé lors de la grande tempête de 1999. C’est d’ailleurs à cette occasion que les architectes avaient  constaté la fragilité des clochetons rescapés. Après une étude préalable, Pierre-André Lablaude, architecte en chef des monuments historique a décidé d’entamer leur restauration. Lundi 28 mars, le fleuron du clocheton Sud-Est est redescendu sur terre.
Cure de jouvence
La structure des clochetons est faite d’acier et de formes en bois sur lesquelles sont fixés les éléments en cuivre, explique Paul-Franck Thérain, ingénieur du  patrimoine à la Drac de Haute-Normandie. Mais avec le temps, le bois s’est dégradé. L’acier s’est ainsi trouvé en contact avec le cuivre d’où ce phénomène d’electrolyse. à certains endroits, l’acier est tellement attaqué qu’il n’en reste plus grand chose. Il y avait urgence.” Après restauration, les clochetons seront donc réinstallés sur une structure neuve en inox passivé, de façon à éviter au maximum l’électrolyse.
En plus du travail effectué sur la structure, les clochetons vont être nettoyés et restaurés. Pour enlever une à une les 8 000 pièces de cuivres qui constituent les trois clochetons, les compagnons ont dû retirer  200 000 rivets ! “Nous avons dû créer une machine pour riveter de la même manière les éléments en cuivre, une fois qu’ils seront restaurés”, indique Jérôme Le Boulicault qui dirige l’entreprise Adhénea, chargé de restaurer la couverture et les décors en cuivre.
Une fois descendus, ce qui devrait prendre entre deux à trois semaines pour chacun, les clochetons rejoindront le hangar 108. C’est là, sur les quais de la rive gauche, que sera installé l’atelier de restauration. A partir de la mi-mai, les mardi, jeudi et mercredi après-midi, le hangar sera ouvert aux scolaires et au public.

 

Redonner à de superbes oeuvres d'art leur lustre d'antan

C’est un travail de taille pour l’entreprise Adhéneo chargée de la restauration. Toutes les pièces abîmées seront sculptées à l’identique dans des feuilles de cuivre, à partir de moulages réalisés sur des éléments existants. Les compagnons redonneront également vie au clocheton tombé en 1999, en utilisant pour le reconstituer 25% des pièces de cuivre des autres clochetons. Les éléments restant seront des pièces neuves, qui seront patinées et réparties de façon homogène pour rendre ce travail invisible depuis le sol.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Les clochetons descendent