En ce moment : Never Gonna Not Dance Again - PINK Ecouter la radio

Rouen. Brigade de nuit, organisation dans le réseau des bibliothèques, piétonnisation des rues… Les projets pour 2023

Politique. Lors de ses vœux à la presse, vendredi 6 janvier, le maire de Rouen et le président de la Métropole Nicolas Mayer-Rossignol a présenté les grands projets et changements à venir dans la capitale normande pour 2023. 

Rouen. Brigade de nuit, organisation dans le réseau des bibliothèques, piétonnisation des rues… Les projets pour 2023
Le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, a balayé les grands projets à venir à Rouen pour 2023 lors de sa conférence de rentrée, vendredi 6 janvier.

C'est "une année remplie d'incertitude", a déclaré le maire de Rouen en préambule de sa conférence de rentrée, vendredi 6 janvier à la bibliothèque Simone de Beauvoir à Rouen, où la presse était conviée pour écouter les vœux de l'élu pour 2023. Assurance chômage, inflation, énergie ou réforme des retraites, l'élu a listé les grandes préoccupations de la collectivité pour l'année à venir, même si en 2022, "la Ville de Rouen a tenu", a insisté le premier magistrat, malgré la succession de crises. La mairie a notamment "tenu sur les services publics", a précisé Nicolas Mayer-Rossignol, et surtout sur le plan de la santé, avec un programme de financement de 17 millions d'euros investis en plus du Ségur de la santé pour les hôpitaux et la formation, telle que la fac dentaire ouverte depuis septembre. Le maire a rappelé aussi que la mobilité avait été au cœur des investissements de la Ville, avec une offre accrue de 10 % des transports en commun dans la Métropole grâce à la révision du réseau Astuce l'année dernière.

Le leader européen du bus électrique dans la Métropole

Pour tourner la page de l'année 2022, le maire de Rouen a fait également quelques annonces pour les mois à venir. D'abord, l'officialisation du bail d'Ebusco, société néerlandaise et leadeur européen dans la fabrication de bus électriques, sur le site de Renault Cléon. Le maire de Rouen a confirmé l'installation de son siège européen dans les locaux de la marque au losange avec cette promesse d'embauche de quelques centaines de personnes pour, notamment, le renouvellement des Teor de la Métropole. "L'accord est scellé avec Renault", d'après l'élu.

• Lire aussi. Rouen. La Métropole mise sur l'hydrogène pour une partie de ses bus

Extension des horaires dans les bibliothèques

Autre annonce importante, la révision du Rn'Bi, le réseau Rouen nouvelles bibliothèques pour le dimanche 22 janvier, soit le jour de la Nuit de la lecture. À partir de cette date, les horaires des sept bibliothèques du réseau seront étendus grâce à l'embauche de 11 agents, soit 800 000 euros de budget de fonctionnement. Le volume horaire va ainsi passer de 180 à 244 heures, avec des ouvertures désormais sur le temps du midi et une extension des horaires le soir jusqu'à 19 heures. Certaines bibliothèques vont également ouvrir le dimanche : ce sera le cas notamment de la bibliothèque Simone de Beauvoir sur la rive gauche, dans un premier temps.

Une concertation sur la piétonnisation des rues

La mairie assure être en réflexion sur la piétonnisation des rues, inspirée par les "supermanzanas" à Barcelone, où les artères du cœur de ville ont été rendues aux piétons et aux cyclistes en supprimant la circulation sur les voies secondaires. Des zones sont déjà à l'étude, telles que la rue Jeanne-d'Arc, la rue aux Ours ou le quartier de la Synagogue. Le maire de Rouen souhaite lancer à ce sujet une concertation avec les habitants et les commerçants, rappelant au passage que la Ville a été la première à rendre piétonne une de ses rues (celle du Gros-Horloge), sous l'impulsion de son maire de l'époque, Jean Lecanuet, en 1972.

Une nouvelle brigade pour lutter contre l'insécurité nocturne

Enfin l'élu rouennais a confirmé la mise en place d'une brigade de nuit des policiers municipaux afin de répondre au sentiment d'insécurité des Rouennais, mais surtout des Rouennaises, le soir. Cette unité composée de 11 agents, actuellement en formation, est attendue avant l'été. Elle devra patrouiller en ville de 20 h 15 à 3 h 30 du matin.

• Lire aussi. [Enquête] Rouen. Insécurité nocturne : population et forces de l'ordre à bout

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Brigade de nuit, organisation dans le réseau des bibliothèques, piétonnisation des rues… Les projets pour 2023