En ce moment : TU ME PLAY - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Pédocriminalité dans l'Église. 300 000 euros du diocèse de Bayeux-Lisieux pour indemniser les victimes

Religion. Monseigneur Jacques Habert a annoncé jeudi 13 janvier que 300 000 euros allaient être versés par le diocèse de Bayeux-Lisieux en dommages et intérêts aux victimes d'abus sexuels dans l'Église.

Pédocriminalité dans l'Église. 300 000 euros du diocèse de Bayeux-Lisieux pour indemniser les victimes
Monseigneur Jacques Habert a dressé un bilan, jeudi 13 janvier, de sa première année en tant qu'évêque de Bayeux-Lisieux.

300 000 euros vont être versés par le diocèse de Bayeux-Lisieux afin d'indemniser toutes les victimes d'abus sexuels dans l'Eglise. C'est l'annonce faite par Monseigneur Jacques Habert, évêque du diocèse, jeudi 13 janvier, à l'occasion d'un bilan de sa première année. Une somme qui sera ensuite transmise au niveau national. "Au total, 20 millions d'euros seront récoltés dans l'ensemble des diocèses de France", détaille l'évêque.

Selon les informations communiquées par l'évêque du département, les fonds proviennent notamment de la vente de biens immobiliers. "Nous avons déjà versé un peu plus de 70 000 euros. Nous procédons actuellement à la vente de deux lieux qui appartiennent au diocèse. Cela nous permettra de récolter 230 000 euros supplémentaires pour être précis", poursuit Monseigneur Jacques Habert. Une somme susceptible d'évoluer en fonction du nombre de victimes à dédommager. "L'ensemble des évêques de France se réunissent en avril prochain pour évaluer et étudier la situation", explique l'homme d'Église.

33 témoignages de victimes reçus dans le Calvados 

Le 5 octobre 2021, le rapport de la Commission indépendante des abus sexuels dans l'Eglise dévoilait les premiers chiffres. Dans le Calvados, 12 personnes s'étaient présentées auprès de la cellule d'écoute aux victimes pour témoigner. Trois autres l'avaient fait par téléphone et trois autres par courrier. "Depuis cette date-là, huit nouvelles personnes ont témoigné, six ont écrit et une dernière a téléphoné", ajoute l'évêque. Au total, 35 noms de prêtres ont été recensés en tant qu'auteurs de faits présumés. Le religieux devrait prochainement signer un protocole de transmission entre le parquet et le diocèse avec les procureures de la République de Lisieux et de Caen pour échanger à propos des différentes affaires.

Un lieu mémoriel pour les victimes 

Alors qu'une statue à l'effigie d'un enfant qui pleure a été désigné comme lieu mémoriel pour toutes les victimes d'abus sexuels dans l'Eglise de France à Lourdes, Monseigneur Jacques Habert souhaiterait faire de même dans le département. "J'ai échangé avec une artiste, victime. Je lui ai proposé de réaliser une œuvre que l'on pourrait mettre à Lisieux, Bayeux ou Douvres-la-Délivrande. Rien n'est encore acté, mais je pense qu'il est important de le mettre en place", conclut-il. 

• Lire aussi. Le douloureux chemin des victimes

• Lire aussi. Calvados. Pédophilie dans l'Eglise : "On s'y préparait"

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Pédocriminalité dans l'Église. 300 000 euros du diocèse de Bayeux-Lisieux pour indemniser les victimes