En ce moment : LOVE UNDER PRESSURE - JAMES BLUNT Ecouter la radio

Saint-Étienne-du-Rouvray. La Poste : la réorganisation crée des retards dans l'agglo de Rouen

Depuis la mi-juillet 2019, la Poste a mis en place une nouvelle organisation du tri et des tournées dans le sud de l'agglomération de Rouen, à Saint-Étienne-du-Rouvray et Oissel (Seine-Maritime). Les retards s'accumulent et certains plis ne sont distribués désormais que dans l'après-midi.

Saint-Étienne-du-Rouvray. La Poste : la réorganisation crée des retards dans l'agglo de Rouen
La réorganisation du travail entraîne la livraison d'une partie du courrier dans l'après-midi.

La réorganisation est inéluctable, à en croire la direction régionale de la Poste en Normandie. Chaque année, le volume de courrier diminue.

Pour Saint-Étienne-du-Rouvray et Oissel (Seine-Maritime), un nouveau mode de fonctionnement est entré en vigueur le 16 juillet 2019. Désormais, les facteurs se concentrent sur la distribution du courrier. Des équipes de tri dédiées gèrent la préparation de leur tournée, qu'il récupère lorsqu'ils embauchent à 8h45. "Les préparateurs doivent apprendre des casiers avec des parcours sans jamais ne les avoir pratiqués et parfois même sans connaître la ville", explique Anthony Mérault, facteur à Saint-Étienne-du-Rouvray et membre du syndicat SUD PTT. Des tournées que les préparateurs doivent constituer dans des temps records, ce qui ne leur permet pas toujours d'aller au bout du tri. In fine, le client n'a pas toujours son courrier dans les temps. "Il y avait plus de 20 000 plis en souffrance dans les bureaux quand je suis partis en vacances (à la fin du mois de juillet Ndlr)", explique le facteur.

Des retards et des anomalies qui créent des tensions sur le terrain. "On passe notre temps à être médiateur parce que les gens se plaignent de ne pas recevoir leurs journaux dans les temps, leurs résultats d'analyse ou même des chèques de paie pour certains intérimaires."

Une situation passagère

"C'est vrai qu'il y a des problèmes", admet Estelle Bonneau, responsable opérationnel courrier pour la Normandie qui parle d'un "délai d'adaptation", le temps de trouver le bon rythme. "Les perturbations vont se lisser progressivement dans le temps", assure la responsable qui note déjà des améliorations dans le courant du mois d'août.

Elle précise en revanche que rien n'oblige la Poste à garantir la livraison du courrier avant la mi-journée. Les tournées des facteurs sont désormais séparées en deux "vagues", avec une pause-déjeuner obligatoire d'au moins 45 minutes. Certains plis ne sont donc livrés que dans le courant de l'après-midi.

La situation fait en tout cas réagir, y compris les élus comme le maire de Saint-Étienne-du-Rouvray, Joachim Moyse, qui déplore une dégradation d'un service public. Il a appelé à signer une pétition en ligne pour demander le retour à une distribution matinale, notamment pour la presse, la création d'emplois pour une remise quotidienne du courrier et la préparation et la distribution du courrier par le même agent pour limiter le risque d'erreurs.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Étienne-du-Rouvray. La Poste : la réorganisation crée des retards dans l'agglo de Rouen