En ce moment : Tout savoir - Ade Ecouter la radio

Bolbec. Il y avait bien harcèlement chez les pompiers de Bolbec

Lundi 25 mars 2019, le tribunal correctionnel du Havre (Seine-Maritime) a condamné l'ancien chef de centre de la caserne des pompiers de Bolbec (au début des années 2000) à six mois de prison avec sursis pour des faits de harcèlement moral sur deux pompiers volontaires.

Bolbec. Il y avait bien harcèlement chez les pompiers de Bolbec
A la sortie du tribunal du Havre, lundi 25 mars 2019. De gauche à droite : Stéphane Burel, maître Franois Bleykasten, Dominique Burel et Renaud Blanc. - Gilles Anthoine

Il y a bien eu du harcèlement moral à la caserne des pompiers de Bolbec (Seine-Maritime) au début des années 2000. Le tribunal correctionnel du Havre a condamné, lundi 25 mars 2019, l'ancien chef de centre de l'époque à six mois de prison avec sursis, suivant ainsi le réquisitoire du procureur.

Harcèlement reconnu pour deux des trois victimes

Tout a commencé en 2001, par le suicide d'un pompier volontaire à la caserne de Bolbec. Le nouveau chef de centre, arrivé en 2000, fait vivre l'enfer à certaines recrues. En 2008, ils sont trois à porter plainte : Renaud Blanc, Dominique et Stéphane Burel (deux frères).

    • Lire aussi : Harcèlement moral : à Bolbec, trois pompiers volontaires veulent être reconnus victimes

Après de très nombreuses péripéties judiciaires, la sanction est donc tombée, ce lundi 25 mars. L'ancien gradé est condamné pour des faits de harcèlement sur Stéphane Burel et Renaud Blanc. Il est relaxé pour Dominique Burel.

    • Lire aussi : Affaire de pompiers harcelés à Bolbec : six mois avec sursis requis

En plus de la peine de prison, il devra également verser 10 000 euros à Stéphane Burel, 7 000 euros à Renaud Blanc et une amande 3 000 euros pour les frais de justice.

Écoutez Renaud Blanc :

Renaud Blanc

Écoutez Stéphane Burel :

Stéphane Burel

Écoutez Dominique Burel :

Dominique Burel

Un statut de victime

Renaud Blanc, Dominique et Stéphane Burel sont satisfaits du jugement. Après 13 ans de procédure c'est pour eux une reconnaissance de leur statut de victime. Ils ont ressenti ce jugement comme une délivrance.

L'ancien chef de centre condamné a dix jours pour faire appel de la décision du tribunal correctionnel du Havre.

Depuis 2012, il existe une association (Harcèlement 18) qui vient en aide aux pompiers en souffrance. Une association dont le président d'honneur et membre fondateur n'est autre que Renaud Blanc.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Bolbec. Il y avait bien harcèlement chez les pompiers de Bolbec