En ce moment : WHO KNEW - PINK Ecouter la radio

Rouen. Nuit du droit : le procès du dernier mineur guillotiné rejoué à Rouen

À l'occasion de la Nuit du droit qui permet, jeudi 4 octobre 2018, de célébrer le soixantième anniversaire de la Constitution française, le procès d'André Vitel, dernier mineur condamné à mort en 1939 par la Cour d'Assises de la Seine-Inférieure, est rejoué au palais de justice de Rouen (Seine-Maritime).

Rouen. Nuit du droit : le procès du dernier mineur guillotiné rejoué à Rouen
Arnaud de Saint Remy, avocat et président de la conférence régionale des bâtonniers de Normandie, jouera le rôle de l'avocat de la partie civile, André Marie. - Pierre Durand-Gratian

Le 4 octobre, c'est la date anniversaire de la Constitution française. En 2018, elle a 60 ans et des événements sont organisés aux quatre coins de l'Hexagone pour l'occasion.

À Rouen (Seine-Maritime), le Tribunal de grande instance (TGI), la faculté de droit et l'ordre des avocats au barreau de Rouen se sont associés pour proposer une soirée originale au palais de justice : une reconstitution du procès d'André Vittel, le dernier mineur condamné à mort publiquement dans le pays par la Cour d'Assises de la Seine-Inférieure.

Une affaire sanglante

André Vittel a 17 ans lors des faits qui lui sont reprochés. Garçon de sonnerie pour la compagnie transatlantique, désœuvré, alcoolique, il commet l'irréparable en assassinant sauvagement sa belle-sœur qu'il égorge et son neveu de moins de deux mois qu'il étouffe. "C'est une affaire emblématique qui avait défrayé la chronique à l'époque", souligne Arnaud de Saint Remy, avocat et président de la conférence régionale des bâtonniers de Normandie. "L'instruction n'avait duré qu'un mois et il n'y avait que très peu d'éléments à décharge", souligne-t-il. Le célèbre avocat, Alain Crosson du Cormier, ne pourra pas faire valoir d'éventuelles circonstances atténuantes et permettre à son client d'échapper à l'échafaud.

La pièce, écrite par Constance de Saint Remy à partir des archives conservées par le Département, sera jouée par des professionnels de la justice et du droit à Rouen. Avec notamment le président du TGI Guillaume Salomon dans le rôle du président Jean-Marie Hogard ou encore le procureur de la République de Rouen Pascal Prache dans le rôle de l'avocat général Pierre Vigneron. Arnaud de Saint Remy jouera, quant à lui, le rôle de l'avocat de la partie civile.

Un débat sur la justice pénale des mineurs

"L'intérêt est de mettre en parallèle la manière dont la justice était rendue à cette époque et la manière dont elle l'est aujourd'hui", précise Arnaud de Saint Remy. Les droits de la défense ont évolué, le temps de l'instruction est aussi plus long et la justice des mineurs prévoit désormais davantage de mesures éducatives et moins de mesures de répression.

La justice pénale des mineurs fera justement l'objet d'un débat en deuxième partie de soirée entre 21 heures et 22 heures avec des professionnels de la question.

Procès d'André Vittel, de 19h30 à 21 heures, jeudi 4 octobre 2018 au palais de justice de Rouen, puis conférence débat de 21 heures à 22 heures.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Nuit du droit : le procès du dernier mineur guillotiné rejoué à Rouen