En ce moment : MIDDLE OF THE NIGHT - ELLEY DUHE Ecouter la radio

Caen. Elle détourne 39 000 € d'une association caritative du Calvados

Durant pratiquement un an et demi la comptable d'une association caennaise (Calvados) va détourner des fonds utilisant chéquiers et carte bancaire pour ses besoins personnels. Mardi 13 février 2018 elle a comparu pour ces faits devant le tribunal de grande instance de Caen.

Caen. Elle détourne 39 000 € d'une association caritative du Calvados
Un couloir du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Une femme âgée de 39 ans a été jugée par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) mardi 13 février 2018. Il lui été reproché abus de confiance par personne recouvrant des fonds pour le compte d'un tiers, ceci dans l'agglomération de janvier 2016 à mai 2017.

Plus de 39 000 € détournés

Depuis 2015 la prévenue était bénévole à l'association Saint-Vincent-de-Paul qui a pour vocation de distribuer des colis alimentaires et des vêtements aux plus démunis et qui fonctionne sur la base de dons. La femme y était comptable. Il faut presque un an et demi pour que les responsables constatent des irrégularités dans la comptabilité. A ce moment, 39 458 € se sont volatilisés.

Abus de confiance caractérisé

La comptable reconnaît alors s'être servi de chéquiers et de la carte bancaire de l'association pour son propre compte. Elle motive ces vols par une pression familiale. "Je voulais surtout faire plaisir à mes enfants". Mais ces justifications ne tiennent pas la route quand l'enquête révèle qu'elle a acheté pour plus de 700 € de lingerie fine en deux jours et que d'une manière générale ses "emplettes" sont effectués dans de beaux magasins. La procureure requiert six mois de prison avec sursis.

Le responsable de l'association plaide en sa faveur

Ayant remboursé 12 000 € par mensualités depuis juin 2017, le responsable de l'association présent à l'audience plaide en sa faveur. Il demande à ce que la condamnation ne figure pas au bulletin n°2 de son casier judiciaire, cette formalité pouvant compromettre le poste qu'elle est sur le point d'occuper dans la fonction publique.

Le tribunal lui accorde exceptionnellement cette faveur au vu de ses efforts de remboursement. Elle écope de six mois de prison avec sursis et devra s'acquitter du solde de la dette.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Elle détourne 39 000 € d'une association caritative du Calvados