En ce moment : LE TEMPS PASSE - EMMA PETERS Ecouter la radio

Rouen. Avec un premier court-métrage, deux Rouennais réalisent leur rêve de cinéma

Michael Leclere et Grégory Auzou sont deux jeunes Rouennais (Seine-Maritime) fans de cinéma. Ils ont franchi le pas en écrivant, produisant, réalisant et montant ensemble un premier court-métrage de 34 minutes, Tocards, qui sera diffusé au cinéma l'Omnia le vendredi 19 janvier 2018.

Rouen. Avec un premier court-métrage, deux Rouennais réalisent leur rêve de cinéma
Michael Leclere et Grégory Auzou (accroupis au cente et à droite) aux côtés de l'équipe du film Tocards.

Les 235 places prévues pour l'avant-première du vendredi 19 janvier 2018 à l'Omnia sont parties en seulement cinq jours. Ça en dit long sur la petite attente qu'il y a autour du premier film créé par deux novices en la matière. Certes, Michael Leclere et Grégory Auzou ont fait des études de cinéma et travaillent dans l'événementiel à Rouen (Seine-Maritime) depuis des années. Mais Tocards reste leur premier essai.

Un "buddy movie" fait maison

"On voulait tous les deux mettre en action un premier film. Comme nous avions le matériel à disposition, nous n'avions plus d'excuse", se souvient Michael. Avec 1 500 euros d'apport personnel et avec les moyens du bord, les deux amis se lancent dans l'écriture puis dans un tournage éclair en six jours. Les comédiens ? Des amis et des proches. Les plateaux de tournage ? Des portes ouvertes gracieusement ou contre un petit billet. Le résultat ? Un film de 34 minutes baptisé Tocards.

Influencés par Snatch, Arnaques crimes et botanique et "les buddy movies des années 80", Michael et Grégory proposent un film "qui leur ressemble", teinté d'humour noir. "On aime les losers, justifie Grégory. C'est l'histoire de deux hommes de main d'un caïd local, immatures, qui enchaînent les boulettes. Et ils se retrouvent à garder le fils de leur patron."

Après l'Omnia, les deux compères présenteront leur film dans des festivals de courts-métrages. Puis ils le proposeront sur des plateformes de streaming gratuit. "Ce film, on ne veut pas faire d'argent avec. C'est un peu notre carte de visite", confie Michael. En attendant la reconnaissance, une suite à ce premier film est déjà en pleine réflexion.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Avec un premier court-métrage, deux Rouennais réalisent leur rêve de cinéma