En ce moment : CLOCKS - COLDPLAY Ecouter la radio

Rouen. Badminton (MDMSA) : Julien Maio s'avance sans pression pour les mondiaux

Les championnats du monde de badminton se tiennent du 21 au 27 août 2017 à Glasgow, en Écosse. Julien Maio, joueur du MDMSA (Seine-Maritime) compose l'une des paires engagées par l'équipe de France. Avec Bastian Kersaudy, il s'avance en toute décontraction.

Rouen. Badminton (MDMSA) : Julien Maio s'avance sans pression pour les mondiaux
Julien Maio (à droite) avec Bastian Kersaudy aux championnats d'Europe 2017. - Yohan Nonotte/Badmintonphoto

Julien Maio, joueur de badminton de Maromme-Déville-Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) va connaître ses premiers championnats du monde. Vice champion d'Europe par équipe en 2016 avec Jordan Corvée, il fait désormais la paire avec Bastian Kersaudy. Les champions de France 2017 ne se côtoient que depuis un an, mais ils s'avancent sans pression pour ces mondiaux.

C'est votre première participation à des championnats du monde, quels sont vos objectifs?

"Il n'y a pas un réel objectif de victoire, c'est plus d'avoir une bonne attitude sur le terrain et de ne rien lâcher de 0-0 jusqu'à la fin. Puis on va prendre match par match. Il n'y a pas vraiment un gros objectif qui a été ciblé, c'est vraiment de rester combatif du début à la fin et donner le maximum."

La saison s'est terminée en juillet et les championnats du monde ne commencent que le 21 août. Comment avez vous gérer cette longue phase de préparation?

"Ma dernière compétition a été en juillet, donc nous avons eu une grosse préparation physique qui s'est faite tout le mois de mai et quasiment tout le mois de juin parce que j'étais blessé, ce qui m'a empêché de repartir en compétition en juin. Pour compenser, j'ai donc enchaîné les séances physiques en dehors des terrains, on faisait pas mal de course à pied, des circuits physiques et beaucoup de musculation. Quand je suis revenu en juillet, on a refait du physique mais plus sur le terrain avec des séances plus longues. On a fait un stage d'une dizaine de jours à Voiron avec des séances assez longues de presque 2H30-2H45, puis on a réduit pour travailler plus sur le qualitatif et recharger les batteries."

Cela fait un an que vous jouez en double avec Bastian Kersaudy. Comment se passe votre entente avec lui sur et en dehors des terrains?

"Ça se passe bien. On a deux profils différents: Bastian est très grand, 1 mètre 95, alors que je suis plus petit, 1m77, je suis un peu plus explosif et plus rapide que lui sur le terrain. Alors que lui voit mieux le jeu, avec sa taille il peut mettre beaucoup d'angle en attaque et il a un très bon service. Ça fait qu'on est assez complémentaires, mes points faibles sont ses points forts et inversement, ce qui fait qu'on peut se pousser sur les entraînements. On sent qu'on progresse mais il va falloir gagner des bons matches, des tournois pour confirmer ça.

On a aussi des caractères très opposés. Je suis un peu plus l'excité des deux, je suis un peu plus sanguin dans le sens ou je n'ai pas peur de dire clairement les choses et d'aller au conflit alors que lui est un peu plus réservé. Mais si on doit se dire les choses, on se dit les choses et si ça doit péter, ça pète un bon coup pour repartir sur de bonnes bases. La communication en double c'est super important et si on commence à garder les choses pour nous, ça ne peut pas marcher."

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Badminton (MDMSA) : Julien Maio s'avance sans pression pour les mondiaux