En ce moment : WHEN YOU'RE GONE - AVRIL LAVIGNE Ecouter la radio

Caen. Calvados : alcoolisé et sans permis, il refuse l'éthylomètre

Un homme âgé de 29 ans n'ayant jamais passé son permis et souffrant de dépendance à l'alcool s'obstine pourtant à conduire, malgré plusieurs condamnations. Une fois encore il est interpellé pour ces délits dans la soirée du mardi 23 mai 2017, dans les rues de Caen (Calvados) y ajoutant le refus de se soumettre à l'éthylomètre. Il a été jugé le mercredi 24 mai 2017 par le tribunal de grande instance de Caen.

Caen. Calvados : alcoolisé et sans permis, il refuse l'éthylomètre
Le box dans lequel se tiennent les prévenus lors des comparutions immédiates. - Joëlle Briant

Mercredi 24 mai 2017, le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) a jugé en comparution immédiate Julien Werth, pour conduite sans permis, sans assurance et en état d'ivresse manifeste, ainsi que pour refus de se soumettre aux vérifications tendant à établir son taux d'alcoolémie, ceci à Caen, le mardi 23 mai 2017.

Il retient sa respiration pour ne pas souffler

Il est 21h quand un automobiliste, arrêté à un feu rouge de la ville, voit arriver un véhicule à vive allure, faisant des embardées. Voyant le danger, l'homme avance de plusieurs mètres, évitant de justesse le véhicule. Puis il parvient à prendre les clés du chauffard afin qu'il ne reparte pas, et il appelle la police.

L'individu, titubant et à l'élocution pâteuse, déclare "Je n'ai pas de permis, pas de carte grise, pas d'assurance, mais c'est bien ma voiture". A la brigade, les vêtements en désordre, pâle, en sueur, il retient sa respiration au moment de souffler dans l'éthylomètre.

Quinze mentions dans le casier judiciaire

Dégrisé à 7h30 le lendemain matin, il accuse tout de même 0,70 g d'alcool par litre de sang et admet avoir bu deux flashs de vodka avant l'intervention.
Son casier judiciaire comporte quinze mentions, hormis des délits routiers à répétition, alcoolisé ou sous l'emprise de cannabis (allant jusqu'à la mise en danger de la vie d'autrui), l'homme a été condamné pour vols, recels, dégradations, violences aggravées et violences conjugales.
Sa consommation d'alcool s'est accélérée en 2015, s'y ajoutant un à deux joints quotidiens et la prise éventuelle d'anxiolytiques.

Le procureur a requis une peine ferme. A la question "Pourquoi vous obstinez-vous à acheter des voitures alors que vous n'avez pas passé votre permis ?", il répond que c'est pour les revendre, qu'il ne devrait pas les conduire mais que c'est plus fort que lui.

Il souhaite l'hospitalisation

L'avocat de la défense décrit quelqu'un d'intégré malgré ses addictions "Il travaille dans le bâtiment depuis dix ans et donne toute satisfaction à ses employeurs. Il regarde ses addictions en face et souhaite être hospitalisé afin de s'en sortir. Je sollicite une sanction sans enfermement car cela lui ferait perdre son emploi et le cercle vicieux ne pourrait que s'installer."

Julien Werth écope de 7 mois de prison ferme (8 mois dont 4 mois fermes ainsi que la révocation d'un sursis de 3 mois) assortis de 24 mois de mise à l'épreuve. Injonction de soins lui est faite, et interdiction de conduire tout véhicule à moteur avant un an. La voiture est évidemment confisquée.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Calvados : alcoolisé et sans permis, il refuse l'éthylomètre