En ce moment : LE DERNIER JOUR DU DISCO - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Tribunal de Rouen : "ce n'était rien qu'un petit bisou"...

Accusé d'agression sexuelle sur sa fille, il déclare avec détachement au tribunal correctionnel de Rouen n'avoir fait "qu'un petit bisou".

Tribunal de Rouen :

Inconscients aveux d'un père "au fond du trou". Le 25 mars dernier, cet homme a comparu,  détenu, devant le tribunal correctionnel de Rouen pour des agressions sexuelles sur sa fille commises entre janvier 2003 et décembre 2004. Et ses déclarations ont été pour le moins sidérantes, ne manquant pas de faire vivement réagir la partie civile et le ministère public.

Alcool et abandon

Huit ans plus tôt, la cadette d'une famille rouennaise dénonçait les violences et l'état d'abandon dont elle-même, ses frères et sœurs étaient victimes. Leurs parents, "fragiles”, avaient sombré dans l'alcool. La fratrie fut placée dans divers foyers.

Au printemps 2008, la cadette, âgée de 12 ans, se confia à son éducatrice. Elle avait entre 7 et 8 ans au moment des faits. Un jour, pendant que sa mère était sortie, son père était entré dans la chambre en lui demandant d'ôter son bas de pyjama. Elle s'était retrouvée allongée sur le dos. L'adolescente ne parvint pas à décrire la suite de la scène. Alors, elle nota sur un papier "lèche le sexe”, papier qu'elle donna à son éducatrice. Ce fut le début d'une longue et laborieuse instruction au cours de laquelle parents et enfants furent interrogés.

Le 25 mars, la victime, âgée  aujourd'hui de 17 ans, n'a pas souhaité être présente. Elle vivrait toujours en foyer et serait en grande souffrance. Le père, en exécution de peine pour homicide, a reconnu les faits. Il a expliqué aux juges : "Cette fois là, j'ai dû m'occuper des enfants en rentrant de mon travail. La mère était souvent au café. Parfois, je donnais le bain à la fillette. Je vais vous dire franchement. Je lui ai fait un petit bisou sur la vulve et puis je l'ai essuyée !” Avant d'ajouter : "Je ne trouve pas qu'il y ait quelque chose de déplacé là-dedans. Je l'ai fait machinalement. On ne va pas s'éterniser là-dessus !” Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Tribunal de Rouen : "ce n'était rien qu'un petit bisou"...