En ce moment : (EVERYTHING I DO) I DO IT FOR YOU - BRYAN ADAMS Ecouter la radio

La fibre optique arrivera à Rouen à la rentrée

Orange - France Télécom déploie actuellement sous les troittoirs rouennais la fibre optique. Le très haut début arrivera dans certains foyers de Rouen après l'été.

La fibre optique arrivera à Rouen à la rentrée

“D’une route à deux voies, nous allons passer à une autoroute à dix voies”, décrit Nathalie Deshayes, la directrice régionale d’Orange-France Télécom. C’est par une métaphore routière qu’elle tente d’expliquer ce qui se joue actuellement sous nos pieds : le déploiement de la fibre optique. Discrètement, une mini-révolution en matière d’internet est en marche. Cet automne, Rouen sera la première ville de Haute-Normandie à bénéficier de ce que l’on appelle, dans un jargon technique, le FTTH : fiber to the home, la fibre jusqu’au domicile, jusqu’à 100 Mb/seconde. Si la fibre optique est une technologie bénéficiant à certaines entreprises depuis de longues années, un plan de grande ampleur a été lancé en France pour le grand public. L’Etat a souhaité que tous les Français aient accès au très haut débit d’ici à 2025.

Tout Rouen en 2015
Les grands opérateurs, attirés par la rentabilité, ont d’abord tout misé sur les grandes agglomérations. En janvier, ils ont remis à l’Etat leurs manifestations d’intentions d’investissements, commune par commune. “Nous avons donc manifesté notre intention pour l’agglomération rouennaise”, indique Nathalie Deshayes, qui affirme ne pas savoir si d’autres opérateurs sont sur le coup. Le choix du “gagnant” devrait être pris à la fin de l’année. “Mais nous n’avons pas attendu pour déployer la fibre dans le centre de Rouen. Nous allons être leaders ici. Le déploiement se fait sur nos fonds propres”.

Dès le mois de septembre, la fibre jusqu’au domicile deviendra réalité pour les habitants du centre-ville rive droite, ainsi que des quartiers Saint-Clément, Saint-Sever et île Lacroix. En 2015, Rouen sera totalement fibrée, assure Orange. Depuis plusieurs mois, l’opérateur tire ainsi des kilomètres de cables de fibre optique, sans perturber la vie des Rouennais, comme il s’était engagé à le faire. Pour y parvenir, des agents sondent la place disponible dans les fourreaux existants, situés sous les trottoirs, accueillant depuis cinquante ans les câbles en cuivre. “Si nous ne pouvons pas passer à un endroit, nous pouvons contourner grâce au maillage du réseau. Et comme la fibre n’a pas de déperdition de puissance, nous pouvons en rajouter”, explique Gérard Dzikowski, chargé du déploiement du nouveau réseau. Le quartier de la Pucelle est actuellement le plus avancé.

Orange doit faire face à une difficulté, humaine celle-ci : convaincre les bailleurs et les propriétaires d’accepter que la fibre monte jusqu’aux logements. Deux agents de l’entreprise écument ainsi les assemblées générales de copropriété, prêchant sans relâche les bienfaits de la fibre. “Il s’agit de l’enjeu principal. Une quinzaine d’accords ont déjà été signés, détaille Nathalie Deshayes. Nous expliquons que cela n’implique pas une exclusivité d’Orange. Les autres opérateurs pourront proposer leurs offres en passant par notre réseau”. Il faut faire vite : si aucun accord n’est trouvé, les habitants de ces immeubles ne pourront pas profiter du très haut débit à l’automne.

Thomas Blachère


Repères

Le choix. “Rouen a tous les atouts”, explique France Télécom - Orange. La ville a une maturité technique et des usages, et nous avons d’excellentes relations avec la mairie”.

Rive gauche. Valérie Fourneyron, maire de Rouen, a demandé à l’opérateur que la fibre optique soit également déployée dans certains quartiers de la rive gauche.

FTTB. Numéricable propose la fibre 30 mB/s, mais en FTTB, fiber to the building (fibre jusqu’au pied de l’immeuble). Orange pourra louer son réseau FTTH à ses concurrents.

Crea. La communauté d’agglomé-ration développe depuis six ans le réseau optique dans les zones d’activité. Elle déploie la fibre, louée ensuite par les opérateurs.


Une petite fibre surpuissante

La fibre optique, conçue dans les années 1970, est un fin tube de verre ou de plastique permettant la transmission d’un signal lumineux sans perte. Ses atouts : elle permet une nette augmentation des débits d’informations, elle est stable et peu volumineuse. Une fibre fournit 64 clients alors qu’il faut une paire de fils de cuivre, plus gros, pour n’en fournir qu’un seul.
“Le cuivre est sensible aux variations de chaleur ou d’humidité, ce qui n’est pas le cas de la fibre”, précise Gérard Dzikowski, agent chez France Télécom.

En passant de 10 à 100  Mb/seconde, la fibre optique annonce une révolution des usages : télévision en 3D, jeux en réseau, visioconférences, télé-médecine, télé-travail, formation à distance... “Elle rendra également possible la maison intelligente : la connexion des appareils électroménagers à internet”, estime Nathalie Deshayes, la directrice régionale d’Orange. Côté tarifs, l’abonnement à la fibre optique coûtera 34,90 € par mois chez Orange.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La fibre optique arrivera à Rouen à la rentrée