En ce moment : Will of the People - MUSE Ecouter la radio

Bolbec. Poursuivi pour harcèlement, un ancien chef des pompiers relaxé

Tribunal. Un ancien chef de centre des pompiers de Bolbec, poursuivi pour harcèlement par deux pompiers volontaires, a finalement été relaxé par la cour d'appel de Rouen, lundi 23 janvier.

Bolbec. Poursuivi pour harcèlement, un ancien chef des pompiers relaxé
Renaud Blanc, Dominique et Stéphane Burel, trois sapeurs-pompiers volontaires, mènent le combat judiciaire depuis plus de 17 ans.

"C'est une épreuve supplémentaire dans notre combat", lance Renaud Blanc, le sapeur-pompier volontaire qui a été le lanceur d'alerte.

Lundi 23 janvier, la cour d'appel de Rouen a relaxé son ancien chef de centre de Bolbec, qui était poursuivi pour des faits de harcèlement. Il avait été condamné en première instance par le tribunal correctionnel du Havre en 2019 à six mois de prison avec sursis pour harcèlement moral, dégradation des conditions de travail pouvant porter atteinte aux droits de la dignité, à la santé ou à l'avenir professionnel d'autrui à l'égard de Stéphane Burel et de Renaud Blanc. Les faits contre Dominique Burel, un autre pompier volontaire, n'avaient pas été jugés.

• Lire aussi. Il y avait bien harcèlement chez les pompiers de Bolbec

• Lire aussi. Harcèlement chez les pompiers de Bolbec : le prévenu fait appel

Un pourvoi en cassation ?

La décision est donc amère pour les parties civiles. "Ça va être compliqué pour nous. Notre souffrance est là. Elle a été entièrement reconnue. Mais avec cette décision, on ne va pas pouvoir tourner la page. Dans cette affaire, il y a eu deux condamnations prononcées, et un coup de gomme !", poursuit Renaud Blanc, qui n'exclut pas, avec ses collègues, de poursuivre le marathon judiciaire avec un pourvoi en cassation.

Le Service départemental d'incendie et de secours de Seine-Maritime a déjà été condamné par le tribunal administratif de Rouen en 2015 en réparation des préjudices subis pour le harcèlement moral.

Ni le prévenu, ni ses conseils n'étaient présents au moment de la lecture de la décision de la cour d'appel.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Bolbec. Poursuivi pour harcèlement, un ancien chef des pompiers relaxé