En ce moment : SAVAGE LOVE (FEAT JASON DERULO) - JAWSH 685 Ecouter la radio

Le Havre. La 105e : une association pour empêcher les féminicides

Alléger la souffrance des victimes de violences conjugales, c'est ce que propose, au Havre (Seine-Maritime), depuis octobre 2019, l'association "La 105e". Elle a vu le jour sous l'impulsion de quatre amies, qui étaient toutes proches de Johanna Tilly, une femme poignardée à mort par son ex-conjoint, le 16 septembre 2019, dans la cité Océane.

Le Havre. La 105e : une association pour empêcher les féminicides
Deux des fondatrices de l'association "La 105e" - Joris Marin

Ce chiffre masque un terrible drame. "La 105e" fait référence au 105e féminicide commis en 2019 en France (d'après le décompte de l'association Nous Toutes). La victime s'appelait Johanna Tilly. Elle avait 27 ans. Elle a été tuée à coups de couteau par son ex-compagnon (rapidement arrêté et mis en examen), sous les yeux de leurs enfants, le 16 septembre 2019, au Havre (Seine-Maritime). En colère après ce drame, quatre amies de Johanna ont décidé de créer une association dans la cité Océane. "La 105e" a pour objectif de venir en aide aux victimes de maltraitances conjugales, aussi bien les hommes que les femmes. Pour empêcher d'autres drames, d'autres féminicides, les fondatrices de cette structure ont lancé un numéro accessible 7j/7 et 24h/24 : 07 66 77 49 09. "On se relaie toutes les quatre pour répondre aux appels. De l'autre côté du téléphone, nous n'avons eu que des femmes pour le moment, sauf une fois. Un père de famille appelait car sa fille est battue par son petit copain. On conseille, on écoute ces personnes, qui sont bien souvent perdues. On essaie de faire au mieux. Tout dépend de l'urgence. Dans certains cas, nous contactons les services de police et on pense à l'après. Il peut y avoir la nécessité d'une structure d'hébergement d'urgence. On peut également faire appel à des psychologues et à des assistantes sociales pour débloquer la situation et arranger les choses", détaillent Laura Ledamoisel et Stéphanie Hervalet, respectivement présidente et secrétaire de l'association, qui entendent la détresse venant d'un peu partout, pas seulement du Havre. Elles ont par exemple été en contact avec une femme du nord de la France. "La 105e" est toute jeune. Elle a vu le jour début octobre 2019. Elle n'a pas encore de local. Un rendez-vous avec le maire du Havre vers la fin octobre 2019 pourrait peut-être débloquer la situation. "Avant de lui faire cette demande, on va déjà lui présenter notre association. Ce qui est certain, c'est qu'on ne cherche pas à obtenir une villa avec une piscine". Juste un espace pour accueillir les victimes de violences conjugales, et pourquoi pas une annexe pour héberger temporairement des femmes ou des hommes battus.

Les féminicides en hausse

En 2018, le ministère de l'Intérieur avait recensé 121 féminicides en France. Au 21 octobre 2019, on en dénombre 122, alors que l'année est loin d'être finie. Pour lutter contre ce fléau, le premier Grenelle contre les violences conjugales a été lancé en France, en septembre 2019. Le gouvernement souhaite notamment mettre en place, dès le début de l'année 2020, le bracelet anti-rapprochement. Il permet de géolocaliser et maintenir à distance les conjoints et ex-conjoints violents par le déclenchement d'un signal, avec un périmètre d'éloignement fixé par un juge. Ce dispositif a fait ses preuves dans plusieurs pays, notamment en Espagne. "Nous avons de gros doutes", déplorent Stéphanie et Laura. "Quand le bracelet sonnera parce que l'auteur de violences conjugales se trouvera à proximité de la victime, qui sera averti ? Le commissariat de la ville ? Du quartier ? Est-ce qu'il y aura une intervention immédiate des forces de l'ordre ? On sait que les policiers sont à flux tendus. Ils manquent de personnel. À notre avis, cette mesure sera difficile à mettre en place". La lutte contre les violences conjugales est un combat de tous les jours. Stéphanie, Laura et les deux autres fondatrices de "La 105e" le crieront haut et fort lors d'une marche organisée le 25 novembre 2019 au Havre.

L'association "La 105e" est joignable 7j/7 et 24h/24 au 07 66 77 49 09.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. La 105e : une association pour empêcher les féminicides