En ce moment : TOUT SAVOIR - ADE Ecouter la radio

Rouen. Le musée des Beaux-Arts de Rouen prête une cinquantaine d'œuvres à Shanghai

La Réunion des musées métropolitains de Rouen (Seine-Maritime) s'associe pour la première fois à un musée chinois pour une exposition sur la peinture en France dans les années d'après-guerre.

Rouen. Le musée des Beaux-Arts de Rouen prête une cinquantaine d'œuvres à Shanghai
Une cinquantaine d'oeuvres fait le voyage dans des caisses isothermes et sur-mesure. - Pierre Durand-Gratian

La logistique est considérable. Une cinquantaine d'œuvres des collections du musée des Beaux-Arts de Rouen (Seine-Maritime) s'apprête à prendre la direction de Shanghai, en Chine, où sera présentée dès le 6 septembre 2019 l'exposition L'invisible vu sur la peinture en France dans les années d'après-guerre. Parmi les toiles prêtées, des œuvres de Soulages, Hartung, de Staël ou encore Maria Elena Vieira da Silva. "Ce sont des peintures abstraites des années 50 - 60, de ce qu'on a appelé la nouvelle école de Paris, détaille la conservatrice et commissaire de l'exposition, Joanne Snrech. C'est un moment où les peintres se sont intéressés à une forme d'abstraction lyrique, un moyen d'exprimer leurs sentiments ou leur rapport à la nature."

Des caisses sur mesure

De nombreux corps de métiers sont mobilisés pour préparer le voyage des œuvres. Des caisses sur-mesure ont été conçues spécialement pour chacune d'entre-elles. "Les caisses sont isothermes pour que les œuvres soient protégées des variations de températures et d'humidité qu'elles pourraient subir pendant le voyage et sur place", explique la professionnelle. Un transporteur spécialisé est donc venu au musée plusieurs semaines en avance pour prendre toutes les mesures.

Mardi 27 et mercredi 28 août, les œuvres ont été ensuite soigneusement décrochées et conditionnées pour le voyage qui les attend. Les caisses sont scellées et ne seront rouvertes qu'à leur arrivée sur place. Pour assurer leur sécurité, chaque toile est évidemment assurée et une convoyeuse les suivra pendant tout le voyage. "Elle récupère les œuvres dans un lieu sécurisé et ne va pas lâcher les caisses d'une semelle jusqu'à leur arrivée dans un autre lieu sécurisé à Shanghai."

L'exposition, qui est aussi le premier partenariat entre la Réunion des musées métropolitains et la Chine, doit se poursuivre jusqu'au 20 octobre 2019. Les œuvres seront ensuite, soit présentées à Shenzhen, soit rapatriées en France.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Le musée des Beaux-Arts de Rouen prête une cinquantaine d'œuvres à Shanghai