En ce moment : BAM BAM (FEAT ED SHEERAN) - CAMILA CABELLO Ecouter la radio

Rouen. Après une altercation en boîte de nuit, il brûle la voiture de son rival

Jugé en comparution immédiate par le tribunal de Rouen (Seine-Maritime), ce prévenu est accusé de destruction volontaire de véhicule par substances explosives.

Rouen. Après une altercation en boîte de nuit, il brûle la voiture de son rival
Huit mois ferme pour l'incendiaire de voiture - Patrick Joliff

C'est très tôt le matin du 6 janvier 2018 que la Police est appelée par un témoin qui leur signale une voiture en feu, non loin de leur commissariat, à Rouen. Le propriétaire du véhicule arrive vite sur les lieux et désigne aux policiers l'auteur des faits : Anthony Ancelin, 22 ans.

Altercation en boîte de nuit

Au sortir d'une boîte de nuit, une altercation l'a opposé à la victime, qui avait sollicité de ses amis qu'ils lui "cassent la gueule", dit le prévenu à la barre, arguant du fait qu'il s'était approché trop près de son amie. Rentré chez lui, il téléphone à un ami du prévenu pour s'informer sur l'emploi du temps de la victime, précisant qu'il allait brûler sa voiture. Joignant le geste à la parole, le prévenu sillonne en voiture les rues de la ville pour mettre son projet à exécution. Il retrouve la voiture de la victime et l'asperge de produit inflammable avant d'y mettre le feu.

Une pulsion irrépressible

Vite interpellé, il est placé en garde à vue et subit le test de l'éthylomètre qui révèle un taux d'alcoolémie très au-dessus de la norme légale. Il explique qu'une grande quantité d'alcool absorbé dans la boîte de nuit et que, dépassé par les événements, il n'a pas hésité à commettre un geste qui aurait pu s'avérer gravissime compte tenu des habitations autour des lieux du délit et des nombreuses voitures qui y stationnaient. Pour le Ministère Public, "C'est un comportement irresponsable qui doit être sanctionné". La défense affirme que "Le prévenu a cédé à une pulsion irrépressible". Reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, le Tribunal le condamne, à l'audience de ce jour lundi 8 janvier 2018, à quinze mois de prison dont sept assortis du sursis, et à une obligation de soins.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Après une altercation en boîte de nuit, il brûle la voiture de son rival