En ce moment : J'ETAIS PAS LA - BIGFLO & OLI Ecouter la radio

Fake plane au dessus de Lisieux [publireportage]

C'est le samedi 10 juin, à Lisieux, que le groupe de rock progressif lexovien Fake a tourné le clip extrait de leur premier album, qui sortira en octobre. Depuis le toit du centre hospitalier Robert Brisson de Lisieux, le vidéaste normand Karl Lefebvre a imaginé des plans spectaculaires et oniriques en drone et vidéo 360 au-dessus de la Ville. Un clip à couper le souffle à découvrir bientôt sur la page Facebook et la chaîne Youtube de la Ville.

Fake plane au dessus de Lisieux [publireportage]
Le groupe Fake, ambassadeur de la ville de Lisieux - ville de Lisieux

" Keep me under" , c'est le titre du premier single du groupe Fake, celui dont le clip a été tourné sur le toit de l'hôpital de Lisieux. Une journée de tournage et plusieurs repérages auront été nécessaires pour affiner le scénario. " Nous voulions un univers onirique, à la fois intimiste et grandiose ", explique Valentin chanteur et batteur du groupe, " Le toit de l'hôpital qui surplombe la ville était une transposition parfaite entre le subconscient et le réel, le panorama extraordinaire sur Lisieux est un appel à l'imaginaire et un clin d'oeil à cette Ville qui nous a réunis et qui maintenant nous accompagne et nous soutient. "

La Ville de Lisieux et le groupe Fake remercient chaleureusement Eric Graindorge, directeur du centre hospitalier Robert Brisson, d'avoir répondu favorablement à cette demande inédite. Le clip vidéo sera diffusé fin octobre sur la page Facebook et la chaine Youtube de la Ville.

Fake, des ambassadeurs de talent pour Lisieux

Après avoir remporté la finale des talents AOC Normandie, et avant d'enflammer la scène du festival Beauregard, le groupe de rock progressif Lexovien Fake a dévoilé son premier album en live, le vendredi 4 août, place François Mitterrand à Lisieux.

Ils se sont connus au lycée Gambier à Lisieux. Passionnés de musique et musiciens depuis le collège, Marcelin, Valentin, Arthur, Jérôme et Antoine sont devenus Fake en 2012. Le groupe de cinq jeunes hommes, âgés de 22 et 23 ans, compose ensemble tous les morceaux. " Chacun amène une idée et l'enrichit. On améliore et on reprend ", explique Valentin. C'est une méthode longue mais poussée qui les satisfait tous. Au fil des répétitions, leur style se marque plus et leurs influences ont évolué.

 

Mosaic – La Salle : soutien à la création locale

Découvrir, partager et accompagner : tels sont les objectifs que s'est fixés la ville de Lisieux, dans le domaine de la jeunesse et des musiques actuelles. Depuis plusieurs années, elle encourage les jeunes artistes lexoviens et participe à la démocratisation de la musique notamment grâce aux studios de répétitions de Mosaic – La Salle.

Qui dit diffusion de la culture dit artistes à diffuser. C'est pourquoi, depuis le 1er trimestre, la ville accueille à Mos@ic, des résidences d'artistes. Pendant une semaine, les groupes répètent dans les locaux accompagnés des professionnels de la Ville (ingénieur du son, régisseur…). En fin de semaine, une restitution sous forme de concert gratuit est proposée au public. Ouvert aux artistes locaux Mos@ic La Salle a vocation à devenir un lieu d'échanges et de rencontres avec une programmation originale et éclectique que la ville de Lisieux a à coeur de développer.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Fake plane au dessus de Lisieux [publireportage]