En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

Le-Havre. Discours de politique générale d'Édouard Philippe : Jean-Paul Lecoq déplore une politique d'austérité

Le Premier ministre Édouard Philippe a prononcé son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale, mardi 4 juillet 2017 dans l'après-midi. Son ancien collègue à l'agglomération havraise (Seine-Maritime), Jean-Paul Lecoq, désormais député communiste, salue la forme, mais s'oppose sur quasiment toute la ligne.

Le-Havre. Discours de politique générale d'Édouard Philippe : Jean-Paul Lecoq déplore une politique d'austérité
Edouard Philippe, lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale, le 4 juillet 2017 - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT [AFP]

C'était le grand oral du Havrais Édouard Philippe, mardi 4 juillet 2017. Un discours qu'il a mûri pendant plusieurs semaines. De nombreuses annonces ont ponctué sont propos, dans la lignée du cap qui a été fixé par le Président Emmanuel Macron la veille. Parmi ces annonces, une réforme du Baccalauréat avec plus de contrôles continus d'ici 2021. Des mesures sur la santé avec de l'investissement dans les politiques de prévention, ou encore l'augmentation du prix des paquets de cigarettes à 10€. Sur le plan économique, l'ex-maire du Havre a confirmé la suppression des cotisations salariales dès 2018, compensée par une hausse de la CSG et la suppression de la taxe d'habitation d'ici la fin du quinquennat.

Une politique économique austère et récessive

Jean-Paul Lecoq, le maire communiste de Gonfreville-L'Orcher, désormais député de la 9e circonscription de Seine-Maritime, connaît bien Édouard Philippe pour avoir travaillé en bonne intelligence avec lui au sein de l'agglomération du Havre. Il lui reconnaît un certain talent sur la forme mais s'oppose en tout point à la politique économique qu'il qualifie d'austère et de récessive. Écoutez-le :

Jean-Paul Lecoq après le discours de politique générale d'Edouard Philippe

Malgré tout, le député communiste reste ouvert, notamment sur les questions qui ont été abordées en matière d'éducation ou de santé. "Je serais particulièrement vigilant sur le sujet des déserts médicaux, qui nous concernent particulièrement en Normandie. Le groupe communiste sera force de proposition et nous jugerons s'il y a réellement un renouvellement des pratiques avec la prise en compte du point de vue d'opposition."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. Discours de politique générale d'Édouard Philippe : Jean-Paul Lecoq déplore une politique d'austérité