En ce moment : OUT IN STYLE (FEAT CECILIA KRULL) - CELESTAL Ecouter la radio

caen. Nathalie Arthaud à Caen : "l'élu de 2017 sera un ennemi de la classe ouvrière"

Candidate de Lutte ouvrière (LO) aux futures élections présidentielles, Nathalie Arthaud était de passage à Caen samedi 5 novembre. Rencontre.

caen. Nathalie Arthaud à Caen : "l'élu de 2017 sera un ennemi de la classe ouvrière"
Nathalie Arthaud, candidate Lutte ouvrière (LO) à la présidentielle, entourée de Christophe Garcia pour la 2ème circonscription du Calvados et Pierre Casevitz pour la 1ère circonscription du Calvados. - Rosana Orihuela

Ce 5 novembre 2016, la candidate LO aux présidentielles 2017 était de passage à Caen. L'occasion pour Nathalie Arthaud de donner aux Normands, le ton de sa campagne.

Dans quelle optique participe-t-elle?

Elle sait que sa candidature relève plus du symbole que du possible: quand on lui rappelle le faible score obtenu aux élections présidentielles de 2012 (0,56% des suffrages), Nathalie Arthaud répond franchement: " l'élu de 2017 sera un ennemi de la classe ouvrière ". Pour autant, pas question de se résigner dans ses rangs: " pour nous, affirme la candidate, participer à l'élection, c'est participer au combat politique. [...] Aujourd'hui, on nous abreuve des difficultés du patronat... c'est toujours du point de vue du patronat " regrette-t-elle
Et de réaffirmer ce qui constitue la principale motivation de sa candidature: réagir. Autrement dit: "montrer qu'il y a un courant qui ne se résigne pas, un courant qui dénonce ce chantage patronal, cette course à la compétitivité qui fait la fortune d'une minorité ". Pour celle qui a repris en 2008 le flambeau d'Arlette Laguiller, les élections permettent en effet de " faire entendre le camp des travailleurs, leurs intérêts, à l'opposé des intérêts patronaux défendus par le PS ".

Son programme, les alliances envisagées

Les revendications de Lutte ouvrière demeurent sensiblement les mêmes qu'en 2012: interdictions des licenciements, augmentation de tous les salaires et revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC)... " Nous sommes à contre-courant: tout pousse à la résignation, à aller dans un sens plus réactionnaire, plus raciste ", explique la candidate, pointant alors du doigt le Front National. Insistant sur le besoin de rassemblement, Nathalie Arthaud n'envisage toutefois pas une alliance avec les autres formations des partis d'extrême gauche: " nous, nous appelons à un vote de conscience ouvrière basée sur cette réalité que la société est divisée en deux [...] Mélenchon ne présente pas du tout la même chose ", précise-t-elle.

2017 à l'horizon

Nathalie Arthaud sera à Caen le jeudi 9 février 2017 à 20 heures au Centre des congrès pour animer sa campagne. Pense-t-elle pouvoir bénéficier du désenchantement qu'inspire le gouvernement socialiste à certains? A cette question, elle répond que " la mobilisation de la loi travail a réveillé la conscience de classe [...]. Une fraction de la jeunesse a compris qu'il fallait s'organiser de façon collective. "

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
2 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Gasoil 06/11/2016 - 21h46
Signaler ce commentaire

Pauvre LO , il n'y plus ni industrie ni ouvrier en France. Faudrait se réveiller

Les commentaires sur Tendance Ouest
Fic 07/11/2016 - 10h25
Signaler ce commentaire

Il reste surtout des friches industrielles.....des tonnes de zones commerciales.....es entrepôts logistiques
Et surtout des milliers de chômeurs

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
caen. Nathalie Arthaud à Caen : "l'élu de 2017 sera un ennemi de la classe ouvrière"