En ce moment : LITTLE BIT OF LOVE - TOM GRENNAN Ecouter la radio

Immobilier : la Côte de Nacre a la cote

La tempête qui s'est abattue lors du deuxième semestre 2008 et a malmené le secteur de l'immobilier sur la Côte de Nacre semble s'éloigner. En témoignent les nombreuses résidences qui sortent de terre ces temps-ci, entre Courseulles et Ouistreham.

Immobilier : la Côte de Nacre a la cote

Selon Pascal Thouroude, responsable commercial chez Edifides, 'le marché de la Côte de Nacre est un marché qui n'a pas trop souffert, grâce notamment à deux dispositifs d'État qui lui permettent de maintenir le cap : le pass foncier pour l'accession sociale à la propriété et la loi Scellier qui permet de défiscaliser son acquisition”.

Prix stables
Dans son agence Foncia de Courseulles-sur-Mer, Stéphane Cornac, consultant, affirme qu' “internet a fait évoluer le marché. Plus de la moitié des futurs acquéreurs sont originaires de la région parisienne et il leur est désormais facile de jeter un oeil  régulier sur le parc immobilier”. La demande de logements en profite, en se maintenant à un niveau acceptable.
A souligner aussi, le comportement récent des propriétaires. Si François Cornac assure qu'il “a fallu faire de la pédagogie”, Pascal Thouroude assure que “réduire un prix de vente de 20 000 euros n'était pas dans les habitudes”. Sur la Côte de Nacre, la valeur des biens ne baisse plus, après avoir chuté de 15 à 20% par rapport à 2008.

Le cas d'Edifidès illustre bien la tendance actuelle dans le neuf. Ce promoteur compte un projet de résidences à Saint-Aubin-sur-Mer, un autre à Ouistreham, ainsi qu'un programme de terrains à Colleville-Montgomery. Ce n'est pas le seul promoteur immobilier actif sur le secteur. Sajac Immobilier donne le “la” avec son projet “Les caravelles” et ses 104 logements à Courseulles-sur-Mer. La première des trois tranches du projet a été commercialisée avec succès et sera livrée au premier trimestre 2011. La commercialisation de la seconde a déjà commencé. Sajac livre également 13 autres logements mardi 29 juin, toujours à Courseulles. Aujourd'hui, dans le neuf, il faut compter environ investir 3 200 par m2.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Immobilier : la Côte de Nacre a la cote