En ce moment : Just My Imagination - The CRANBERRIES Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

[Reportage]. Énergie : petit à petit, l'Orne se met au renouvelable !

Energie. À l'heure où le gouvernement veut accélérer les énergies renouvelables, certains agriculteurs de l'Orne réfléchissent à planter des panneaux solaires dans leurs champs. À Mortagne-au-Perche, des panneaux photovoltaïques recouvrent déjà une partie du parking du Super U. Mais ce sont aussi de nouvelles éoliennes en cours de projet à Beauvain, et d'autres en cours d'installation à Moulins-sur-Orne.

[Reportage]. Énergie : petit à petit, l'Orne se met au renouvelable !
Produire de l'électricité photovoltaïque nécessite de la surface. Par exemple ici, sur le parking de l'hypermarché Super U à Saint-Langis-lès-Mortagne.

Depuis le début de cet hiver, chacun garde un œil sur Ecowatt pour s'assurer qu'il y aura encore de l'électricité dans les jours à venir. Certes, la hausse du montant des factures a incité chacun à rester sobre dans sa consommation, mais notre société est toujours plus énergivore. Face à cette augmentation de la consommation, la production s'oriente vers des énergies plus propres, sans carbone, comme l'éolien, le photovoltaïque, ou le gaz vert.

Le 29 décembre dernier, le Conseil de l'Union européenne a adopté un règlement d'urgence sur les énergies renouvelables, alors qu'en 2020, la France était le seul pays à ne pas avoir atteint le seuil de 23 % d'énergies renouvelables imposé par l'UE. Pour atteindre ce quota européen, le gouvernement français a engagé la procédure accélérée. Pour faciliter l'installation d'énergies renouvelables, un texte a été présenté lors du Conseil des ministres du 26 septembre 2022, articulé autour de trois axes : simplifier les procédures, mobiliser des espaces délaissés ou dégradés, et mieux partager la valeur du renouvelable avec les territoires. Le mardi 10 janvier 2023, l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi français en première lecture, mais députés et sénateurs doivent encore se revoir, car le texte, qui a évolué, est en cours de finalisation.

Biogaz, solaire, éolien

Si le rendement du prototype de route solaire expérimenté dans l'Orne à Tourouvre n'a jamais atteint un seuil de rentabilité, ce projet de loi veut faciliter l'installation de panneaux solaires sur les friches, sur les parkings, sur le bord des routes et des autoroutes.

Le projet de loi concerne aussi le développement de l'éolien en mer et le partage de la richesse pour tenter de mieux faire accepter ces projets par les populations riveraines, notamment l'éolien, avec une réduction du montant de leur facture d'électricité. Enfin, une mesure vise à promouvoir le gaz bas carbone, comme celui qui est produit dans les méthaniseurs, à partir de la gazéification des déchets.

Un énorme chantier

Après concertation du public, les communes devraient identifier des zones d'accélération pour l'implantation de ces énergies renouvelables. Chaque chambre d'agriculture devrait répertorier les terres incultes à l'abandon depuis plus de dix ans pour y implanter de l'agroénergie. Dans chaque département, le préfet devrait désigner un référent qui sera chargé de l'instruction de ces dossiers, car au-delà de l'affichage politiquement volontariste d'accélérer les choses, les délais d'instruction semblent difficilement compressibles. Mais cet énorme chantier qui s'annonce serait bien sûr générateur d'emploi, et Pôle emploi Normandie vient, fin janvier, d'organiser son premier salon en ligne de recrutement spécifiquement dédié aux énergies renouvelables : une centaine d'emplois y étaient à pourvoir.

Des exemples concrets d'installations d'énergies renouvelables se dévoilent petit à petit dans l'Orne. Vous en découvrez quelques exemples dans ce reportage.

Énergies renouvelables : encore des réticences

Orne. Énergies renouvelables : encore des réticences
Le projet de loi ne prévoit plus d'avantages pour les riverains de sites éoliens.

La surface nécessaire aux sites photovoltaïques ou l'altération des paysages par les éoliennes suscitent toujours des réticences.

Le projet de loi sur les énergies renouvelables prévoyait des avantages financiers, par exemple pour les riverains d'éoliennes, mais cette gratification a disparu quand le texte est passé entre les mains des parlementaires. Certains élus, comme le conseiller départemental de l'Orne José Collado, soulignent la perte de valeur des habitations qui sont riveraines de telles installations.

Jackpot pour les collectivités

Mais les retombées financières restent importantes pour les collectivités. Par exemple, à Beauvain, ce sera de l'ordre de cent mille euros chaque année durant vingt-cinq ans, à partager entre commune, communauté de communes et Département. Certaines collectivités en profitent pour investir ces sommes dans de meilleurs services rendus aux habitants, certaines autres souhaitent baisser la fiscalité locale. Dans les deux cas, l'implantation d'éoliennes bénéficiera donc indirectement à la population.

Une emprise sur les terres agricoles

Concernant les projets de centrales photovoltaïques, Claude Bâcle, de la Confédération paysanne de l'Orne, souligne leur emprise sur les terres agricoles, mais aussi "la surenchère de certaines sociétés qui loue les terres entre mille et quatre mille euros l'hectare pour y installer des panneaux solaires, là où les terres étaient jusqu'alors louées cent cinquante euros à des agriculteurs qui ne vont pas pouvoir s'aligner sur de tels prix".

Entre quatre et quatorze ans pour faire aboutir un projet éolien

Beauvain. Entre quatre et quatorze ans pour faire aboutir un projet éolien
Nicolas Boué est chef de projets chez Alterric, société qui projette d'implanter deux éoliennes de nouvelle génération à Beauvain, près de La Ferté-Macé. - Alterric

Les projets éoliens sont souvent très longs à concrétiser. Dans l'Orne, la société Alterric ambitionne actuellement de construire deux éoliennes de nouvelle génération, près du village de Beauvain.

À Moulins-sur-Orne, près d'Argentan, quatre éoliennes ont été érigées durant cet hiver. Mais ce chantier très spectaculaire n'est que l'aboutissement d'un très long processus. "Les contraintes sont nombreuses, explique Nicolas Boué, responsable de projet chez Alterric, entreprise basée en Bretagne qui projette d'implanter deux éoliennes à Beauvain, près de La Ferté-Macé. Les zones où des éoliennes peuvent être érigées doivent être éloignées d'au moins cinq cents mètres des habitations, ce qui est compliqué dans l'Orne, où l'habitat est très dispersé. Mais il y a également des contraintes avec le chemin de fer, les lignes électriques, les zones naturelles protégées, le couloir aérien de l'armée au-dessus de l'Orne, ou encore avec les aérodromes comme Bagnoles-de-l'Orne et même avec l'aéroport de Carpiquet qui est pourtant assez loin." 

Un interminable marathon

Au final, les secteurs qui peuvent potentiellement accueillir des éoliennes sont assez restreints, d'où l'importance du site de Beauvain, "où l'accueil a été favorable de la part des propriétaires et de la municipalité, souligne le technicien. On a communiqué énormément sur notre projet, très en amont, avec la population, avec un site internet sur lequel les gens pouvaient laisser leurs commentaires, mais aussi avec des forums de concertation l'an dernier et cette année".

Tout cela a déjà pris plus de deux ans avant l'ouverture de la phase officielle d'enquête publique avec le dépôt du dossier de demande d'autorisation d'exploitation. Son instruction devrait débuter à l'été prochain, avec de potentiels compléments de dossiers, pour trois, six, ou neuf mois plus tard espérer obtenir un permis de construire validé par la préfecture pour deux éoliennes. "C'est un risque économique pour l'entreprise car on ne gagne de l'argent qu'à partir du moment où on produit de l'électricité, alors que toute l'énergie consacrée aux études peut aboutir à un refus d'exploitation", souligne Nicolas Boué, même si "avec la guerre en Ukraine et l'explosion du prix de l'énergie, le ressenti de la population a évolué. Il faut aussi produire moins de gaz à effet de serre et chacun est désormais conscient qu'il faut produire localement. Aujourd'hui, il n'y a pas assez d'éolien dans l'Orne, alors qu'il y a des zones adéquates".

Le parc éolien actuellement en service sur l'ensemble du département de l'Orne produit 45 MW. À elles seules, les deux éoliennes de nouvelle génération à Beauvain produiraient 10 MW supplémentaires, l'équivalent de la consommation de tous les habitants de La Ferté-Macé, ainsi que la consommation de tous ceux qui habitent la communauté de communes du Pays fertois et du Bocage carrougien. À titre de comparaison, c'est la production de cinq éoliennes comme celles qui ont été installées, il y a une dizaine d'années, dans l'Orne. Quant au projet de loi, le technicien regrette qu'il ait été édulcoré depuis sa présentation, même s'il souligne que son volet "Saturation visuelle", qui prône une meilleure répartition des éoliennes sur l'ensemble du territoire français, pourrait favoriser davantage d'installations de parcs éoliens dans le nord-ouest de la France, notamment dans l'Orne…

"C'est très valorisant pour une ville, c'est dans l'air du temps"

L'Aigle. "C'est très valorisant pour une ville, c'est dans l'air du temps"
Philippe Van-Hoorne va "tout faire pour que le projet photovoltaïque se concrétise".

La mairie de L'Aigle ne savait pas quoi faire d'une friche industrielle : un site de production d'électricité photovoltaïque va y être implanté.

Le maire de L'Aigle Philippe Van-Hoorne s'exprime sur la centrale photovoltaïque qui va être installée sur la friche de l'ex-site Frénehard.

Comment est né ce projet ?

L'ex-site Frénehard à La Mousse est pollué. La Ville qui l'a racheté ne savait pas quoi en faire. En plus, ce terrain est sur plusieurs paliers. Mais actuellement, de nombreuses entreprises énergétiques cherchent à implanter des sites photovoltaïques de production d'électricité.

Une rencontre au bon moment ?

J'ai été démarché par TotalEnergie. On a visité le site, il leur fallait un peu plus de surface. Comme les terrains alentour sont pleins de marnières et qu'on ne savait pas non plus quoi en faire, le projet est né sur trois hectares. Depuis, nous avons lancé un appel à manifestation d'intérêt, plusieurs entreprises y ont répondu. Le lauréat a été annoncé au conseil municipal du 6 février, la prochaine étape sera la signature d'une promesse de bail.

Quand de l'électricité produite ici ?

La société retenue va désormais commencer toutes les études nécessaires à la concrétisation de son projet photovoltaïque. Ce site est proche du centre-ville et il sera facilement raccordable au réseau pour y injecter l'électricité qui y sera produite. Je trouve qu'en termes d'image, c'est très valorisant pour une ville, c'est dans l'air du temps. Je souhaite que contrairement à la centrale photovoltaïque de Rai près de L'Aigle, l'instruction administrative du dossier ne prenne pas dix ans, mais je l'ai déjà dit au préfet…

Thierry Noyer, précurseur de l'énergie renouvelable

Mortagne-au-Perche. Thierry Noyer, précurseur de l'énergie renouvelable

Thierry Noyer dirige l'hypermarché Super U de Saint-Langis-lès-Mortagne, où les panneaux photovoltaïques produisent 18 % de l'électricité consommée par le site.

À Saint-Langis, près de Mortagne, Thierry Noyer qui dirige l'hypermarché Super U a recouvert une partie de son parking avec des panneaux photovoltaïques.

Un investissement rentable

"Je n'ai pas attendu l'État, c'est un projet que l'on mène depuis deux ans", explique le chef d'entreprise. Démarches administratives, chantier, l'installation est désormais terminée. "L'énergie est un poste de dépense important dans l'entreprise, on a réfléchi pour optimiser la consommation et pour trouver une source d'approvisionnement qui soit économique et écologique." Au début, l'installation des 1 750 m2 de panneaux photovoltaïques devait être rentabilisée en douze ans, mais avec l'augmentation du prix de l'électricité, elle le sera en huit ans, avec des panneaux d'une durée de vie d'une trentaine d'années. Ils générèrent 240 000 kW par an, soit 18 % de la consommation électrique du site : un bon compromis entre le coût de l'installation et la production en autoconsommation. Depuis quatre ans, tout l'éclairage du magasin est passé en Led. Si la plus grosse consommation électrique concerne la production de froid, la consommation de gaz a aussi été optimisée. Selon le dirigeant, "l'ensemble des actions va réduire la consommation énergétique du site de 25 %, le coût de l'énergie est devenu complètement fou et la survie économique de l'entreprise dépend notamment de ces choix qui ont été faits avec les panneaux solaires".

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen, à louer studette meublée, 13 m2
Caen, à louer studette meublée, 13 m2 Caen (14000) 360€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du jeudi 18 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
[Reportage]. Énergie : petit à petit, l'Orne se met au renouvelable !