En ce moment : Children of the Sky (a Starfield song) - Imagine Dragons Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Bolloré Logistics. Atmo Normandie enregistre un pic de particules fines après l'incendie

Pollution. La préfecture a communiqué les relevés de pollution des pompiers effectués pendant l'incendie de Bolloré Logistics à Grand-Couronne. De son côté, Atmo Normandie a fait ses propres relevés dans l'air et confirme une hausse des particules en suspensions dans la nuit de lundi 16 à mardi 17 janvier.

Bolloré Logistics. Atmo Normandie enregistre un pic de particules fines après l'incendie
Les analyses effectuées pendant l'incendie de Bolloré Logistics, dans la nuit de lundi 16 à mardi 17 janvier à Grand-Couronne, ne révèlent pas de toxicité selon la préfecture. - Sdis 76

Alors que les résultats des prélèvements des pompiers ont été publiés par la préfecture mardi 17 janvier, au lendemain de l'incendie de l'entrepôt de Bolloré Logistics à Grand-Couronne, Atmo Normandie confirme le pic de PM10, particules fines en suspensions, observé aux abords du site sinistré, même si les mesures restent dans les normes. D'après la préfecture, "les valeurs enregistrées sont inférieures au seuil journalier d'information et de recommandation. Elles correspondent à des valeurs déjà observées sur l'agglomération rouennaise en dehors de tout événement accidentel."

• Lire aussi. Grand-Couronne. Les images impressionnantes de l'incendie de Bolloré

Mobilisée pendant l'incendie, l'Agence a effectué une série de mesures durant l'événement, ce qui a permis de modéliser le mouvement du panache de fumée issu de l'incendie. "Nous avons un marquage franc sur la station de Grand-Couronne, qui est a un peu plus d'un kilomètre à vol d'oiseau du lieu de l'incendie… Le vent a tourné en passant par le sud et donc le panache a vraiment circulé et a survolé l'agglomération rouennaise", confirme Christophe Legrand, directeur adjoint d'Atmo Normandie.

Christophe Legrand, directeur adjoint d'Atmo Normandie

Grâce à un autre capteur, Atmo a également confirmé la présence dans l'air de carbone d'origine fossile, ce qui pourrait correspondre à l'incendie qui a touché l'entrepôt voisin Distri Cash, où étaient entreposés 70 000 pneus. "On a vu une augmentation entre minuit et 4 heures du matin assez importante… Pour nous, cela ne peut provenir que de l'incendie", analyse Christophe Legrand. D'après la direction d'Atmo, des analyses sont en cours pour connaître précisément ce qui s'est retrouvé dans l'air au moment du feu. "On a vu qu'il y avait une élévation du niveau des PM10, ceci dit, il y a quand même la composition chimique de ces fumées-là, sur lesquelles on n'a pas beaucoup d'information."

Christophe Legrand, directeur adjoint d'Atmo Normandie

De son côté, le Service d'incendie et de secours de Seine-Maritime (Sdis 76) a réalisé 28 prélèvements à l'aide d'un kit de détection des vapeurs inorganiques des fumées d'incendie mais aussi de plusieurs balises et de sacs "Tedlar". Les prélèvements ont été effectués autour du site et des communes alentour, à Orival, Les Essarts, Le Grand-Quevilly, Moulineaux et La Bouille. Chaque capteur a ainsi mesuré les dioxydes d'azote (NOx), le taux d'oxygène (O2), l'explosimètrie, le monoxyde de carbone (CO) et le sulfure d'hydrogène (H2S).

D'après la préfecture, "les analyses conduites à cet endroit ont toutes montré que le niveau d'acide fluorhydrique demeurait à zéro. Cela signifie que l'appareil n'a pas détecté la présence de cet acide. Lors de ces prélèvements, les sapeurs-pompiers ont contrôlé la présence de différentes substances dans l'air, notamment de monoxyde d'azote, d'acide chlorhydrique, d'acide cyanhydrique et d'acide fluorhydrique. Les prélèvements atmosphériques relevés par le SDIS n'ont pas montré de risque pour la population dans le département".

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen, à louer studette meublée, 13 m2
Caen, à louer studette meublée, 13 m2 Caen (14000) 360€ Découvrir
Gîte
Gîte Sainte-Mère-Eglise (50480) 67€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Bolloré Logistics. Atmo Normandie enregistre un pic de particules fines après l'incendie